La Fed pourra-t-elle devenir restrictive un jour ?

Les options prises par la Fed lors de sa réunion du 15 décembre valident les anticipations des investisseurs Anticipations que la Fed avait elle même forgé auprès de ces mêmes investisseurs au cours des dernières semaines. 

14
Philippe Waechter | Les actualités économiques et financières
Jusqu’en 2024 au moins la croissance américaine sera au dessus de son potentiel et en conséquence le taux de chômage à 3.5% en 2022, 2023 et 2024 sera en-dessous de la cible de long terme à 4%.

Cela n’empêchera pas le taux d’inflation de converger vers la cible de la Fed en 2023.

L’économie retrouve sa vertu en créant beaucoup d’emplois sans engendrer de tensions inflationnistes. Sans le dire explicitement, la Fed valide l’idée d’un prochain pic d’inflation et d’une inflation qui serait temporaire.

Face à cela, elle normalise ce qu’elle peut en réduisant ses achats d’actifs. Le programme d’achat s’arrêtera désormais en mars prochain et la banque centrale pourrait alors à 3 reprises monter ses taux en 2022 avant de recommencer 3 fois en 2023 et 2 fois en 2024.

Cette remontée des taux d’intérêt n’a donc rien à voir avec l’inflation. La Fed veut juste ne plus être aussi accommodante alors que la reprise de l’activité est solide.

Cependant, à aucun moment elle ne devient restrictive. En 2022 et 2023 le taux réel des Fed funds est négatif et il pourrait être nul en 2024. L’objectif de la banque central est donc clairement d’être le plus neutre possible alors que le cycle sera déjà bien avancé.

La banque centrale américaine n’a plus la capacité à réguler la macroéconomie, on en a encore la preuve lors de la réunion de ce soir.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Philippe Waechter - Ostrum AM
WRITEN BY

Philippe Waechter - Ostrum AM

Philippe Waechter est Directeur de la Recherche Economique chez Ostrum Asset Management. Auparavant il a été chef économiste chez Natixis Asset Management et à la Bred Banque Populaire. Il est diplômé de 3ème cycle de l’Université de Paris I. En 2003-2004, il avait été nommé Professeur Associé en Economie et Finance à l’Université d’Evry. Il est actuellement Chargé de cours à l’Ecole Normale Supérieure de Cachan. Il a été membre associé du Conseil Economique et Social d’Ile de France. En 2008 il a publié avec Martial You « Subprimes, la faillite mondiale » aux Éditions Alphée

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.