Les indicateurs traduisent un niveau élevé d’inquiétude

Les indicateurs récents de positionnement des investisseurs traduisent un niveau élevé d’inquiétude. Ces inquiétudes sont liées à la dégradation sanitaire et à un changement de ton de la Fed, deux facteurs qui ne semblent pourtant pas si menaçants à ce stade.

4
Actions | FiBee : Les actualités économiques et financières

Hausse de la volatilité, baisse de l’optimisme des investisseurs individuels et remontée des primes de risque sur les marchés financiers ont marqué les dernières semaines (graphique 1). La cinquième vague de cas de coronavirus, l’émergence du variant Omicron et le durcissement du ton de la Fed contre l’inflation expliquent ce mouvement de défiance.

Du coté sanitaire, la situation reste encore incertaine à propos du variant Omicron mais la généralisation de la troisième dose permet un certain optimisme. Celle-ci a prouvé sa grande efficacité en Israël puis au Royaume-Uni, pays qui ont quelques semaines d’avance sur le reste du monde sur la diffusion du véritable booster d’anticorps qui représente cette fameuse troisième dose. Ainsi le Royaume-Uni a vu une baisse continue des hospitalisations malgré une nouvelle vague de cas depuis la deuxième semaine de novembre (graphique 2).

Si la cinquième vague va ralentir l’économie dans certains pays (en Autriche par exemple), le choc devrait être plus faible et plus court que ce qui s’est passé avec le variant Delta, au moins dans les pays développés. Il faudra cependant attendre encore quelques jours d’études sur le variant Omicron pour s’en assurer entièrement.

Reste cependant à franchir l’autre obstacle qui gêne les investisseurs, celui de la politique monétaire américaine. Les derniers chiffres de l’emploi US montrent une poursuite de la baisse du taux de chômage (à 4.2% en novembre) et de la hausse du taux de participation, ce qui contribue à ancrer la Fed dans son nouveau discours de gardien des risques inflationnistes. Il est désormais très probable que la Fed arrêtera complètement ses achats d’actifs dès le début du printemps. De plus, elle commence déjà à parler de possibles hausses des taux à court terme à partir de l’été.

Ces évènements étaient déjà en grande partie anticipés par les marchés financiers. De plus, rien n’indique que la Réserve fédérale ait changé sensiblement de prévision sur l’inflation. Comme la BCE ou l’OCDE (graphique 3), elle s’attend à une accalmie en cours d’année 2022, mais elle estime sans doute qu’il faut modifier son message pour limiter les risques d’un emballement des anticipations. Le bas niveau des taux à long terme (1.45% sur les bons du Trésor à 10 ans) suggère qu’elle n’a pas, à ce stade, à venir taper un grand coup de poing sur la table. Même un peu accéléré, le gradualisme reste donc de mise. Il faut cependant admettre que le nouveau positionnement de la Fed, avec l’aplatissement de la courbe des taux qu’elle induit, pourrait continuer à créer un malaise sur les marchés financiers.

Au total, l’équilibre entre les perspectives de croissance et le niveau des taux d’intérêt ne nous semble pas s’être beaucoup dégradé. Au vu du positionnement désormais prudent des investisseurs, des nouvelles rassurantes du côté du variant Omicron pourraient même produire un rebond des valeurs les plus cycliques (financières, industrielles, tourisme, loisirs, etc.).

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Dorval Asset Management
WRITEN BY

Dorval Asset Management

Dorval Asset Management est une société de gestion reconnue dans les domaines des stratégies flexibles et des actions européennes pour performer sur le long terme. Agréée par l'AMF depuis 1993, le capital est détenu à hauteur de 50.1% par Natixis Asset Management et 49.9 % par ses collaborateurs. Dorval Asset Management pratique une gestion de conviction à vocation patrimoniale, caractérisée par une gestion active, éloignée des indices. Dorval Asset Management a la conviction que dans le monde financier actuel, une approche flexible est nécessaire pour apporter une gestion de qualité à ses clients.

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.

A ne pas manquer :

Focus sur : BDL Transitions