L’inflation se réveille. Pourquoi l‘or dort ?

24
Bourse-Or | Les actualités économiques et financières

Les politiques monétaires ultra-agressives ont inondé les économies de liquidités. L’inflation remonte brutalement. Pour beaucoup, l’heure est à l’or. Or, l’or dort. Alors que les actions battent record sur record, le métal jaune coule. Moins 3.58 % en 2021 (1) ! Pourquoi ?

Inflation temporaire

D’une part, les investisseurs considèrent que l’inflation est temporaire. Pour eux, la brutale inflation des années 70 n’est pas à l’ordre du jour. Les hausses de prix, pensent-ils, sont essentiellement dues aux pénuries, elles-mêmes liées à la pandémie. La vaccination avance et les effets néfastes de la pandémie devraient reculer. Le monde d’avant reviendra alors, avec ses surcapacités industrielles, la fluidité des échanges et la production des pays à bas salaires.

Resserrement monétaire

D’autre part, la banque centrale américaine a pris un ton plus sévère et les taux remontent. En un peu plus d’un an, le taux 10 ans américain a quasiment triplé, de 0.50% à 1.45% (1). Beaucoup d’investisseurs préfèrent alors bénéficier de ce rendement, désormais plus attrayant, plutôt que d’investir sur l’or, dont le rendement est nul. En règle générale, l’or apprécie les annonces ultra-accommodantes de la Fed. En revanche, il souffre en cas de resserrement monétaire.

Optimisme des investisseurs

Enfin, la croissance économique reste très forte. Nous anticipons 5.9% pour l’année 2021 et 4.8% pour 2022. Et, les entreprises publient d’excellents résultats. En conséquence, les investisseurs ont le sourire et l’aversion pour le risque est faible. Le métal jaune ne peut donc pas jouer son rôle de valeur refuge.

Par Frédéric Rollin, Senior Investment Adviser

(1) Bloomberg, du 31/12/2020 au 10/11/2021 et du 04/08/2020 au 11/09/2021

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Frederic Rollin - Pictet AM
WRITEN BY

Frederic Rollin - Pictet AM

Frédéric Rollin est conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet Asset Management depuis 2011. Avant de rejoindre Pictet, il était responsable des investissements dans un fonds de pension, Novalis Taitbout. Il a commencé sa carrière comme gérant obligataire, de 1990 à 1998 pour BNP, Cardif Asset Management et JP Morgan. Il a ensuite travaillé 9 années chez HSBC Asset Management comme responsable de la gestion High Yield puis responsable de la gestion de taux européenne et responsable global de la gestion du crédit, avant de prendre le rôle de responsable de la gestion de taux chez Robeco à Paris de 2007 à 2009. Frédéric est diplômé de statistiques et d'économie à l'ENSAE SEA.

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.

A ne pas manquer :

Focus sur : BDL Transitions