Mandarine Global Sport souffle sa première bougie

96
Fitness | FiBee : Les actualités économiques et financières

Lancé pour capter la dynamique de croissance des leaders positionnés sur l’économie du sport partout dans le monde, le fonds Mandarine Global Sport vient de fêter sa première année d’existence. 

C’est l’occasion de rappeler l’intérêt de la thématique du sport, une économie affichant une croissance de 6% par an ces dix dernières années, un chiffre également présagé pour la prochaine décennie par l’équipe de gestion. En effet, l’expansion et la transformation de l’économie du sport s’expliquent par des tendances de croissance structurelles et diversifiées (séniorisation et féminisation du sport, développement des émergents, innovations…) qui sont accélérées par de nouveaux catalyseurs conjoncturels, comme la prise de conscience des enjeux sanitaires dans les plans gouvernementaux.

Labellisé ISR, Mandarine Global Sport se focalise sur quatre segments d’investissement : la performance du sportif, les infrastructures, les équipements et le matériel de sport et enfin la consommation digitale du sport.

Durant ces douze mois, l’équipe de gestion a accompagné les tendances structurelles auxquelles le fonds est exposé, telles que les mobilités propres et l’innovation dédiée à l’élargissement de la pratique sportive. L’équipe a en effet constaté une forte accélération des ventes de vélos et vélos électriques à travers les sociétés en portefeuille, comme SHIMANO, fabricant de pièces détachées et GIANT MANUFACTURING, marque reconnue mondialement. L’équipe a été confrontée à plusieurs enjeux conjoncturels causés par la crise sanitaire. Tout d’abord, celui de l’équilibre dans le portefeuille entre les sports qui ont bénéficié de l’épidémie et les sports qui ont été impactés par des restrictions. Par une allocation agile et flexible, l’équipe a saisi des opportunités d’investissement en fonction de l’évolution des contaminations dans le monde. A titre d’exemple, SNOW PEAK (+525%), producteur d’équipements de randonnée, porté par l’appétit grandissant des consommateurs pour les sports isolés des grandes agglomérations, ou encore SONY (+40%), fabriquant de la célèbre PlayStation, profitant d’une demande inédite pour sa console. A l’inverse, la position du fonds en VAIL RESORTS (+20%), premier opérateur de stations de ski dans le monde, a surperformé lors des périodes de réouverture de l’économie. Dans un contexte de reflation, l’équipe a privilégié les sociétés dotées de « pricing power », résilientes face aux hausses des couts logistiques et de matières premières.

Les consommateurs disposent toujours d’une importante épargne non dépensée, les carnets de commandes sont fournis et les chaines d’approvisionnement semblent s’améliorer, ce qui permet à l’équipe de rester confiante sur des perspectives constructives pour 2022.

Pourquoi et comment investir dans l’économie du sport ? 

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.

A ne pas manquer :

Focus sur : BDL Transitions