Marchés financiers : En manque de repères…

L’actualité économique de la semaine a été dominée par l’incertitude lié au variant Omicron, alors que la situation en Europe continue de se dégrader avec le variant Delta. La période actuelle est donc source de beaucoup d’incertitudes, d’inquiétudes et d’inconnues.

23
Stagflation | Les actualités économiques et financières

La première tient à l’absence de connaissances précises du variant Omicron dont on comprend qu’il serait plus contagieux (cf. Afrique du Sud) mais peut-être moins dangereux (études d’Israël). D’ici quelques semaines ce point, qui est étudié par les laboratoires pharmaceutiques maitrisant la technique ARN-messager, pourrait être clarifié. La question de l’efficacité prouvée des vaccins est donc cruciale dans l’appréciation du risque de révision des prévisions économiques si des mesures de confinement devaient se généraliser, à l’instar de ce qui été fait à l’automne 2020.

La seconde tient au changement de tonalité des banques centrales à un moment où – quoi qu’on en pense – le prix du pétrole baisse significativement. Paradoxalement, cela pourrait alimenter une baisse des anticipations d’inflation dans un premier temps (baisse du prix de l’énergie et des services, hausse des biens durables) et souligner une nouvelle fois la perte de crédibilité des banques centrales qui semblent ne pas être dans le bon tempo.

En cas de perturbations plus durables des chaînes d’approvisionnement, les anticipations pourraient remonter mais dans un deuxième temps. Enfin, les investisseurs sont à la recherche de repères à l’approche de la fin d’année. La volatilité augmente fortement, le bitcoin chute lourdement, les rotations sectorielles et de style sont violentes : sous-performance du style growth par rapport au style Value, des défensives au regard des cycliques.

Et pourtant, les perspectives 2022 restent solides une fois ces incertitudes de court terme derrière nous avec deux leviers : la reconstitution des stocks et les rattrapages de consommation, auquel s’ajoute la hausse des investissements (plans américain et européen).

Le niveau des taux souverains qui a bénéficié de l’aversion au risque (taux à 10 ans américain à 1,343%, allemand à -0,388%) devrait remonter graduellement si la situation épidémiologique se normalisait. Les marchés actions sont certes volatils mais résistent bien : EuroStoxx -0,5% sur la semaine ; S&P 500 -1,2% ; MSCI world -1,5%).

La durée de la période d’incertitudes – quelques semaines ou quelques mois ? – dictera la tendance sur les marchés.

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Ecofi
WRITEN BY

Ecofi

Acteur reconnu et maintes fois récompensé pour notre expertise et nos savoir-faire – actions, crédit, diversifié et monétaire – nous affirmons notre engagement dans la gestion éthique et solidaire, ADN d’Ecofi et de notre actionnaire, le Crédit Coopératif. Et nous allons plus loin en intégrant la responsabilité au cœur de notre métier, avec notamment la quasi-totalité de notre gamme gérée selon les principes de l’investissement socialement responsable (ISR). Être responsable c’est s’engager auprès de nos clients à choisir les meilleurs actifs pour pérenniser la performance et préserver les intérêts des générations futures.

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.