Politiques climatiques : les deux versions de la décroissance

5
Patrick Artus

Pour respecter les engagements climatiques internationaux (neutralité carbone nette en 2050 dans la plupart des pays), on peut envisager deux versions de la décroissance :

  • réduire le PIB mondial pour réduire les émissions de CO2, parce qu’on ne réussit pas à améliorer plus vite l’efficacité énergétique ou à décarboner plus vite la production d’énergie ;
  • réduire la consommation pour qu’il y ait davantage d’épargne, pour pouvoir financer le supplément d’investissements qui permet de réaliser la transition énergétique sans réduire la croissance du PIB (investissements dans la production d’énergies renouvelables, dans la décarbonation de l’industrie, dans la rénovation thermique des bâtiments). Il y a alors décroissance de la consommation, mais pas du PIB.

La seconde version de la décroissance nous paraît préférable.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Patrick Artus - Natixis
WRITEN BY

Patrick Artus - Natixis

Conseiller économique senior de Natixis

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.