2023 : un point d’entrée pour les Mid Caps ?

Entre positions de niche, attractivité des performances relatives, croissance et innovation, les Mid Caps se différencient nettement des Large Caps. Pourtant, en 2022, dans un contexte de forte inflation et d’envolée des taux d’intérêt, les indices Large Caps ont devancé ceux des Mid Caps.

Selon nous, cet épisode reste exceptionnel et plusieurs éléments plaident désormais pour un rattrapage des Mid Caps.

Historiquement, les Mid Caps ont le plus souvent surperformé les Large Caps (cf. graphique ci-dessous), ceci s’est vérifié 17 fois au cours de ces 22 dernières années. En 2022, la sous-performance des Mid Caps d’environ 8% a respecté le schéma d’asymétrie historique : lorsque les Large Caps surperforment les Mid Caps, c’est avec une amplitude inférieure à 10%, alors que lorsque ce sont les Mid Caps qui surperforment, l’amplitude peut atteindre 15 à 25%.

A long terme, la dynamique bénéficiaire est cohérente avec les rendements du marché : la surperformance des Mid Caps ces 22 dernières années est de nature fondamentale.

En effet, sur les 10 dernières années, la croissance bénéficiaire des Mid Caps a été presque trois fois plus élevée que celle des Large Caps (8,9% contre 3,4% par an respectivement), expliquant ainsi la surperformance des Mid Caps sur de longues périodes.

Les Mid Caps ont l’avantage d’être plus agiles, innovantes et d’avoir un actionnariat très impliqué. Dans cette classe d’actifs, il y a un nombre important de sociétés familiales, qui ont une vision de long terme et prennent des décisions dont les impacts s’apprécient dans la durée.

La prime de valorisation des Mid vs. Large

La performance des Large Caps en 2022 s’explique par un contexte exceptionnel. Pour la majorité des grandes entreprises, le contexte inflationniste de 2022 a été l’occasion de d’accroître leurs marges de façon inédite, en jouant notamment sur leur pouvoir de fixation de prix qui s’est d’ailleurs révélé déterminant cette année-là. En zone euro, le niveau de marge opérationnelle courante des Large Caps oscille historiquement entre 8 et 12% mais a atteint 13,5% en 2022. C’est d’autant plus vrai pour les secteurs des matières premières, énergies, les banques et les assurances qui ont connu en 2022 une rentabilité exceptionnelle. Ces secteurs sont absents de l’univers des Mid Caps alors qu’ils représentent près d’un quart de l’Euro Stoxx 50. Cela a notamment été le cas pour le secteur des matières premières dont les bénéfices ont pratiquement doublé en 2022.

Ainsi, la croissance des Large Caps en 2022 a été très largement au-dessus de leur croissance moyenne historique. La période allant de 2013 à juin 2021 explique seulement 43% de la croissance du résultat net généré en moyenne par les Large Caps sur les dix dernières années, le reste (soit 57%) ayant été produit au cours des 18 derniers mois !

Nous pensons que la prime de valorisation des Mid Caps devrait se reconstituer. La valorisation actuelle des Mid Caps est empiriquement faible et est au même niveau que celle des Large Caps alors qu’historiquement les Mid caps bénéficient d’une prime de l’ordre de 20 à 30% en raison de leur croissance plus élevée. Cette absence de prime implique que la croissance à long terme des deux classes d’actifs devrait être identique, or l’histoire montre que la croissance des Mid Caps est supérieure.

La prime de valorisation des Mid vs. Large

La gestion Mid Caps est un savoir-faire de Groupama AM depuis 1994.

Notre gestion est basée exclusivement sur le stock-picking et s’attache à sélectionner des sociétés leaders de niche, innovantes et dont le modèle économique est créateur de valeur sur le long terme.

Au travers d’une analyse indépendante et rigoureuse, nous identifions des sociétés que nous estimons à fort potentiel de croissance et aux fondamentaux robustes : les sociétés investies ont des caractéristiques fondamentales supérieures à la moyenne de la classe d’actifs des Mid Caps (croissance, profitabilité, endettement net, etc.).

Chez Groupama AM, nous pensons que c’est au sein du monde des Mid Caps que se trouvent les pépites qui inventent les business model qui front la croissance de demain.

COMMUNICATION COMMERCIALE

AVERTISSEMENT 

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l’OPC. Ces documents et les autres documents périodiques peuvent être obtenus gratuitement sur simple demande auprès de Groupama AM ou sur www.groupama-am.com.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.

Edité par Groupama Asset Management – Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com

Prec.
Market Live Trading
Suiv.
La sélection de fonds au-delà des illusions simplistes
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.