Crise immobilier | La revue de presse économique et financière

Après Evergrande, le promoteur immobilier chinois Fantasia à son tour dans la tourmente

Fantasia Holdings n’a pas pu régler une partie de ses dettes à ses créanciers. Les peurs de voir les diffficultés du secteur immobilier s’étendre à l’ensemble de l’économie chinoise se renforcent.

Le promoteur immobilier chinois Fantasia est à son tour en grande difficulté après avoir manqué à ses obligations de paiement sur sa dette, alimentant les inquiétudes sur le secteur immobilier secoué par les difficultés d’Evergrande, géant au bord de la faillite.

Fantasia Holdings n’a pas pu régler lundi les 205,7 millions de dollars (177 millions d’euros) dus à ses créanciers, a annoncé mardi l’entreprise basée à Shenzhen. Cette annonce intervient alors que la société de gestion Country Garden Services Holdings a indiqué de son côté qu’une filiale de Fantasia n’avait pas remboursé un prêt de 700 millions de yuans (93 millions d’euros), prévoyant un possible défaut du groupe immobilier.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires