Argentine : élection du “Trump de la pampa”

Javier Milei a été élu président de l’Argentine, marquant un tournant significatif dans la politique du pays. Économiste et figure ultralibérale, Milei est connu pour ses positions antisystème et son style extravagant. Il a remporté l’élection présidentielle argentine avec près de 56 % des voix, devançant ainsi Sergio Massa, le ministre de l’Économie​​​​​​.

La victoire de Milei ouvre une période d’incertitude pour la troisième économie d’Amérique latine. Il promet une “thérapie de choc” pour le pays et vise à mettre fin à la “décadence” en Argentine​​​​. Sa personnalité et son approche politique ont conduit certains à le comparer à Donald Trump, lui valant le surnom de “Trump de la pampa”​​.

Cette élection marque une rupture avec les politiques traditionnelles en Argentine, reflétant un désir de changement significatif dans la gouvernance du pays. Javier Milei, en tant que président, est donc attendu pour mettre en œuvre des réformes radicales conformément à sa vision ultralibérale et antisystème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Zone euro : que se passe-t-il au niveau de la productivité ?
Suiv.
La thématique « croissance » va devenir centrale dans les prochains trimestres
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.