La City | La veille économique et financière

Au Royaume-Uni aussi, les régulations freinent le développement de l’industrie des cryptomonnaies

La Financial Conduct Authority (FCA), l’autorité de régulation britannique, a étendu la date limite d’inscription pour les entreprises liées aux cryptomonnaies. Au Royaume-Uni comme en France, les régulations peinent à s’adapter à une industrie en devenir.

Pour rappel, les nouvelles régulations implémentées par la FCA forçaient les entreprises cryptos du Royaume-Uni à s’enregistrer d’ici au 9 juillet prochain. Avec à la clef un sésame : le Temporary Registrations Regime (TRR). Il s’agissait déjà en soi d’une extension, car ce statut permet aux entreprises de continuer à proposer des services de trading, alors que leur dossier est en cours de traitement par la FCA.

La FCA se trouve donc forcée de donner encore plus d’aisance aux entreprises cryptos, car « un nombre significativement élevé » d’entre elles ne se sont toujours pas soumises à ses exigences en termes de lutte anti-blanchiment d’argent. Le résultat, c’est que bon nombre de ces entreprises ont tout simplement décidé de retirer leur candidature, à l’approche de la deadline. La FCA souhaite donc ramener ces brebis égarées dans son giron, en étendant cette date limite. Elle est désormais fixée au 31 mars 2022.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publications similaires