” Battre en retraite ? ” La Plume par Igor De Maack

L’instant marché financier

Retraite est le mot du mois de janvier 2023 car il s’agit d’abord d’un mouvement syndical en France qui prend de l’ampleur. Mais la retraite constitue aussi un espoir des populations civiles prisonnières de tous les conflits armés pour que les armes se taisent.

Malgré toutes les incertitudes (inflation, conflit en Ukraine, crise énergétique…), les économies des pays développés (même la Chine qui avait cadenassé son économie en raison de la Covid-19) parviennent à éviter pour l’instant le seuil de la récession et donc à ne pas battre en retraite. Les taux de chômage se situent toujours à des niveaux faibles et la perspective du maintien de la profitabilité des entreprises (qui peuvent compter sur des carnets de commandes remplisalimente le sentiment optimiste des investisseurs.

Ainsi, les marchés actions affichent une progression significative depuis le début de l’année notamment dans la perspective d’une politique monétaire, certes plus restrictive qu’au cycle dernier, mais cherchant désormais à bien calibrer son action en fonction de l’état de santé des économies.

Évidemment, les retraites dans les guerres comme sur les indices boursiers ne sont pas des moments faciles à anticiper. Pour l’instant, rien n’indique que l’économie ne poursuivra pas son chemin, portée par les très bons résultats des secteurs puissants comme la technologie ou le luxe.

Depuis la Covid-19, tous les processus industriels et commerciaux s’accélèrent. Pour preuve, le nouveau service annoncé par Amazon, baptisé RxPass. Celui-ci permettra de livrer pour 5 dollars par mois, des médicaments génériques qui traitent plus de 80 affections communes sur ordonnance en quantité illimitée et sans frais supplémentaires à ses clients Prime.

Les rencontres avec les dirigeants confirment aussi que la Covid-19 a agi comme un test grandeur nature de la connaissance de la chaîne logistique des entreprises avant le conflit ukrainien.

Les niveaux de valorisation sur les actions européennes (surtout par rapport à leurs consœurs américainesnaviguent actuellement dans leur moyenne historique mais il existe une grande dispersion entre les différents secteurs qui favorise les achats à bon compte par une sélection idoine.

De même, les obligations d’entreprises (crédit high yield[1]devraient bien se tenir dans les prochains mois en raison de l’accalmie dans la vitesse de remontée des taux. Pour cela, il faudrait néanmoins que les taux de défaut des entreprises ne s’envolent pas (ce qui n’est pas certain surtout en France avec les prêts PGE arrivant à échéance).

Les entreprises les plus agiles, les moins endettées et les investisseurs les plus opportunistes sortiront gagnants de cette période bien étrange qui nous rappelle les années 1980 aux temps de la Guerre Froide, de l’inflation et des taux d’intérêts élevés. Car comme écrivait Paul Valéry, « il faut être léger comme l’oiseau et non comme la plume ».

La valeur du mois • STMICROELECTRONICS

Le groupe franco-italien de semi-conducteurs vient d’annoncer de solides résultats annuels avec une progression du chiffre d’affaires de 26% à 16 Md$ et un doublement du bénéfice à 4 Md$.

Le secteur des puces demeure clé notamment pour l’industrie automobile qui connaît une de ses transitions majeures avec l’électrification du parc automobile mondial.

Le mot de la fin

L’année du lapin d’eau a commencé en Chine. Normalement, ce signe dans l’horoscope de l’Empire du Milieu doit favoriser les épicuriens, les audacieux et les créatifs.

Espérons que cela sera aussi le cas pour les marchés boursiers et pour tous les entrepreneurs.

Retrouvez le précédent numéro de janvier ” NE VOUS INQUIÉTEZ PAS, ÇA IRA[2]… ” La Plume par Igor DE MAACK.

Rédacteur : Igor DE MAACK  • Presse : Stevens Lefort – slefort@vitalepargne.com

Termes et définitions
1. high yield. L’expression “high yield”, en français “haut rendement”, est couramment utilisée dans le domaine de la finance et des…
2. Inflation Reduction Act ( IRA ) L’Inflation Reduction Act (IRA) est une loi fédérale américaine qui vise à freiner l’inflation en réduisant le déficit,…
Prec.
Les banques centrales face à révision à la hausse de la croissance mondiale
Suiv.
Une journée sur les marchés : le 01.02.23
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.