BCE : pas d’urgence, mais la tendance reste au durcissement monétaire

  • La BCE et Lagarde ont paru moins pressés de normaliser sa politique monétaire hier que lors des dernières réunions, en repoussant en juin la décision du calendrier de la fin de son programme d’achat (et donc de la première hausse de taux). Les marchés ont bien pris la nouvelle, avec une baisse des taux d’intérêts court terme et de l’Euro et une hausse des actions et des taux d’intérêt longs.
  • Pourtant, la BCE confirme qu’elle va resserrer les conditions monétaires dans les prochains mois, d’autant plus que l’inflation et des anticipations d’inflation devraient augmenter encore d’ici juin. Nous continuons d’anticiper que la BCE annoncera le 9 juin qu’elle arrêtera ses achats en juillet, ce qui lui laissera la possibilité de remonter ses taux pour la première fois depuis 10 ans dès septembre (même si nous pensons qu’elle pourrait attendre décembre). Donc la réaction des marchés hier reflète sans doute plus une pause dans la hausse des taux qu’un changement de tendance.
  • Dans le reste du monde, la banque centrale chinoise a également surpris le marché, en ne baissant pas son taux monétaire ce matin malgré la volonté affichée par les autorités de soutenir davantage l’économie. Cela est probablement dû au fait que les taux américains montent, ce qui selon nous pourrait pousser les autorités chinoises à privilégier des mesures quantitatives (comme la baisse du taux de réserve obligatoire) plutôt que des baisses de taux d’intérêt. Nous continuons d’être positifs sur les actifs chinois à moyen terme. Aux Etats-Unis, les dernières données restent rassurantes en indiquant une résilience de la consommation (ventes aux détails) et du marché de l’emploi. Cela renforce les chances que la Fed augmente ses taux de 50pb début mai, ce qui serait la plus forte hausse de taux depuis 2000.

La BCE n’a rien annoncé de nouveau hier, repoussant la décision sur le calendrier de la normalisation de sa politique monétaire à sa réunion de juin. En effet, la BCE a indiqué qu’elle pensait toujours stopper ses achats d’actifs durant le troisième trimestre, sans préciser quand durant ce trimestre (Lagrade a même dit que cela pouvait être tôt ou tard durant le trimestre.).

En soit la date précise de la fin des achats n’est pas fondamentale, puisque l’incertitude est de plus ou moins 60Mds d’euros d’obligations achetées alors que le portefeuille total d’obligations détenues par la BCE est de 4900 Mds d’euro, une broutille. Mais cette date est importante puisque la BCE indique depuis mars que la première hausse de ses taux directeurs aura lieu « quelque temps » après la fin des achats nets. Lagarde a précisé hier que « quelque temps » pouvait signifier entre une semaine et quelques mois.

Donc, au total, la BCE se laisse de la flexibilité sur le timing de la normalisation de sa politique monétaire. Elle peut arrêter ses achats fin juin ou début juillet et monter ses taux directeurs dès le 21 juillet comme elle peut réduire graduellement ses achats durant le troisième trimestre et ne monter ses taux qu’au quatrième trimestre. Ce timing reste dépendant des révisions de projections d’inflation et de croissance qu’elle fera en juin, avec un équilibre difficile à trouver entre les risques haussiers sur l’inflation et baissier sur la croissance.

scenarii de fin d'achats d'actifs de la BCE

Scenarii d'encours d'actifs de la BCE

Après deux meetings durant lesquels la BCE avait exprimé une urgence croissante de normaliser sa politique monétaire plus rapidement en raison de la dégradation des perspectives d’inflation, la flexibilité montrée par la BCE hier a surpris les marchés. Ce d’autant que Lagarde a du mal à communiquer clairement la stratégie de la BCE alors que les membres de la BCE sont de plus en plus divisés entre les « faucons » (voulant remonter les taux rapidement) et les « colombes » (voulant rester prudents face aux risques économiques). Ainsi, les marchés ont revu légèrement à la baisse la probabilité que la BCE remonte trois fois ses taux d’ici la fin de l’année de 80% à 50%, permettant une pause sur la hausse des taux d’intérêt à court terme. Cela a bénéficié aux actions européennes, mais peser sur le taux de change euro-dollar qui est revenu à ses plus bas du début de la crise du Covid-19 (1.08). En effet, la Fed semble relativement plus pressée de remonter nettement ses taux d’intérêts.

Taux courts anticipés pour fin 2022 et fin 2023

Mais au-delà des incertitudes sur le calendrier, les perspectives de politiques monétaires nous semblent claires. La BCE est de plus en plus convaincue qu’il faut qu’elle arrête ses achats cet été et sorte des taux négatifs dès qu’elle le peut. Compte tenu de la hausse de l’inflation attendue ses prochains mois et de la hausse des anticipations d’inflation de long terme qui sont passées au-dessus de 2% pour la première fois depuis au moins une décennie, il y a peu de chance que la BCE change de stratégie d’ici juin. Sauf en cas de récession dans la Zone Euro d’ici l’été, ce qui n’est pas notre scenario central. Donc nous pensons que la BCE va stopper ses achats cet été, remonter ses taux pour la première fois depuis 10 ans dans la seconde moitié de l’année (une ou deux fois) et sortir des taux négatifs d’ici le début 2023.

Cela implique que les conditions monétaires vont se durcir, ce qui va penser sur la performance des marchés. Nous restons sous-pondérés sur les obligations souveraines. C’est en particulier le cas sur les maturités longues, étant donné que le marché anticipe déjà des hausses de taux agressives pour les prochains mois, mais pourrait réviser encore à la hausse ses anticipations de taux pour le plus long terme, et pour les dettes des pays périphériques de la Zone Euro. En effet, ces dettes sont plus risquées quand la BCE retire son soutien direct au marché souverain, même si la BCE pourra utiliser les réinvestissements des obligations qu’elle détient arrivant à échéance pour limiter l’écartement des spreads de taux entre les pays. La hausse des taux et le fait que la BCE soit moins à même de régir à toute volatilité du marché pèsera aussi sur les actifs risqués, en particulier sur le crédit. Les actions seront aussi impactées, mais moins directement. C’est pourquoi nous préférons toujours les actions, mais avec une sélectivité qui devient plus importante.

Rechercher un OPCVM

NomISINCatégorieYTD
Gay-Lussac Microcaps A FR0010544791 Actions Euro. Smallcaps -1.24 %
Pictet – Clean Energy (P) LU0280435388 Actions techno. 4.46 %
Auris Euro Rendement R EUR Acc LU1599120273 Obligations Europe 0.47 %
Ofi Invest ISR Valeurs Euro IC FR0007045604 Actions Zone Euro 4.85 %
Invesco Euro Equity Fund A Dist LU1240328903 Actions Zone Euro -1.85 %
ODDO BHF Metropole Euro SRI A FR0010632364 Actions Zone Euro 2.77 %
Amundi Funds Euroland Equity R Eur LU1883305846 Actions Zone Euro 3.86 %
Lazard Actions Euro IC FR0010259945 Actions Zone Euro 6.27 %
DNCA Opportunités Zone Euro C FR0012316180 Actions Zone Euro 1.15 %
Echiquier Value Euro A FR0011360700 Actions Zone Euro 0.10 %
Goldman Sachs Eurozone Equity Income R EUR Cap LU1273028123 Actions Zone Euro 3.56 %
R-co Conviction Equity Value Euro C Eur FR0010187898 Actions Zone Euro 0.02 %
Sycomore Fund Sustainable Tech RC EUR LU2181906426 Actions techno. 19.19 %
ODDO BHF Artificial Intllgnc CR-EUR LU1919842267 Actions techno. 11.41 %
CPR Invest Glbl Dsrpt Opp A EUR Acc LU1530899142 Actions techno. 12.95 %
BGF Next Generation Technology A2 EUR H LU1861216510 Actions techno. 11.18 %
EdR SICAV Tech Impact A EUR FR0013488244 Actions techno. 6.10 %
Janus Henderson Glb Tech&Inno A2 HEUR IE0002167009 Actions techno. 15.03 %
Tocqueville Global Tech ISR C FR0013529914 Actions techno. 18.12 %
Allianz Cyber Security WT H2 EUR Acc LU2357305882 Actions techno. 9.04 %
Echiquier Artificial Intelligence B EUR LU1819480192 Actions techno. 14.20 %
Mélanion BTC Equities Universe UCITS ETF EUR FR0014002IH8 Cryptos -0.47 %
TOBAM Bitcoin CO2 Offset Fund A1 FR0013293859 Cryptos 46.83 %
La Française Carbon Impct Flt Rt TC USDH FR001400D724 Obligations Europe 1.56 %
Carmignac Pf Flexible Bond A USD Acc H LU0807689749 Obligations Europe 1.01 %
Income Euro Selection P FR0010363648 Obligations Europe 1.85 %
Ostrum Euro ABS Opportunities I(C) EUR FR0010286195 Obligations Europe 1.66 %
DNCA Invest Credit Conviction N EUR LU1234712617 Obligations Europe 1.67 %
Hottinguer Oblig C FR0010269803 Obligations Europe 1.68 %
Ecofi Taux Variable C FR0011045137 Obligations Europe 1.33 %
Octo Crédit Value C FR0013192622 Obligations Europe 1.25 %
GS European ABS – I Cap EUR LU1900228542 Obligations Europe 2.13 %
AAF-Putnam US ESG Eqs REUR LU2546367892 Actions US 15.04 %
Neuberger Berman US Eq I USD Acc IE00BD34ZN73 Actions US 9.45 %
Comgest Growth America I USD Acc IE00B44DJL65 Actions US 8.54 %
Mansartis Amérique ISR G FR0014002LD1 Actions US 13.06 %
Artemis US Select I EUR Acc LU1846577754 Actions US 15.83 %
Liberté Amérique FR0007391826 Actions US 12.54 %
Amplegest Pricing Power US IC FR0011382233 Actions US 12.29 %
ODDO BHF Algo Trend US CR-EUR LU1833929729 Actions US 16.48 %
JPM US Select Equity Plus A (acc) EUR LU0281483569 Actions US 12.53 %
Claresco USA LU1379103812 Actions US 9.32 %
Pictet Digital P EUR Acc LU0340554913 Actions techno. 15.31 %
Pictet – Global Envir Opps P EUR LU0503631714 Actions Climat 6.76 %
Sofidy Sélection 1 P FR0011694256 Actions Immobilier -7.50 %
Amundi Actions Foncier P C FR0010716332 Actions Immobilier -9.34 %
SG Actions Immobilier D FR0010284539 Actions Immobilier -9.44 %
Oddo BHF Immobilier CR-EUR FR0000989915 Actions Immobilier -11.37 %
Dorval Manageurs Small Cap Euro RC FR0011645621 Actions Euro. Smallcaps -5.34 %
Quadrige Europe Midcaps C FR0013072097 Actions Euro. Smallcaps -1.85 %
Gay-Lussac Microcaps Europe P LU2022049022 Actions Euro. Smallcaps 0.11 %
Tocqueville Small Cap Euro ISR C FR0010546903 Actions Euro. Smallcaps 1.23 %
Lazard Small Caps Euro SRI I FR0000174310 Actions Euro. Smallcaps 0.02 %
Portzamparc Europe PME ISR C FR0010426072 Actions Euro. Smallcaps -0.29 %
Sextant PME A FR0010547869 Actions Euro. Smallcaps -2.49 %
BNP Paribas Actions PME ETI ISR C FR0013254380 Actions Euro. Smallcaps -3.90 %
Roche-Brune PME 2024 FR0014004CS4 Actions Euro. Smallcaps -1.77 %
LBPAM ISR Global Climate Change R FR0013343084 Actions Climat 11.06 %
MSIF Calvert Sus Dvlp Mk Eq Sl Fd A EUR LU2504490975 Actions Climat 8.18 %
Nordea 1 Global Climate & Envir BC-EUR LU0841586075 Actions Climat 6.84 %
Candriam Sus Eq Future Mob I EUR Acc LU2258563381 Actions Climat 6.16 %
Jupiter Global Eco Growth Class D EUR C LU0994733391 Actions Climat 4.92 %
UFF Impact Environnement ISR A FR0013446838 Actions Climat 7.06 %
AXA WF ACT Clean Economy A (H) EUR Acc LU1914342263 Actions Climat 6.67 %
SG Lyxor Actions Monde Enjeu Climat C FR0014000QG7 Actions Climat 6.73 %
Auris Investment Grade R Acc LU2309369606 Obligations Europe -0.07 %
H2O Europea EUR R FR0013410065 Actions Zone Euro 3.22 %
Lazard Actions Emergentes FR0010380675 Actions Émergents 2.81 %
Pictet-Emerging Markets LU0257359355 Actions Émergents 4.94 %
Amundi Actions Emergents P C FR0010188383 Actions Émergents 2.96 %
EdRF Strategic Emerging A EUR LU1103293855 Actions Émergents 2.54 %
Allianz Actions Emergentes C FR0007492749 Actions Émergents 7.35 %
LCL Actions Emergents C FR0000985061 Actions Émergents 3.17 %
Schroder ISF Em Mkts A Acc USD LU0106252389 Actions Émergents 1.23 %
AXA IM Global EM Eq QI B IE00B101K104 Actions Émergents 6.31 %
MDPS TOBAM AntiBench Emerg Mkts Eq A1 LU1067853843 Actions Émergents 3.92 %
CPR Invest Global Resources A EUR Acc LU1989769036 Actions Matières Premières -2.57 %
SG Actions Energie C C FR0000423147 Actions Matières Premières -2.49 %
Etoile Matières Premières C FR0013210887 Actions Matières Premières -2.69 %
Finaltis Funds – Gold EUR LU0323243989 Actions Matières Premières -12.57 %
Ofi Invest Precious Metals R FR0011170182 Actions Matières Premières -5.85 %
Invesco Gold & Special Mirls E EUR Acc LU0503253931 Actions Matières Premières -8.92 %
Janus Henderson Hrzn Rspnb Res A2 EUR LU1073139583 Actions Matières Premières -2.58 %
MC Prestige Or FR0010361600 Actions Matières Premières -8.70 %
Lonvia Avenir Small Cap Europe Retail LU2240057096 Actions Euro. Smallcaps 0.27 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Inflation : sommes-nous proche du point haut ?
Suiv.
Barometer: période de troubles
Plus de publications