BCE : pourquoi une pause n’est pas à l’ordre du jour

L’heure de la pause n’a pas encore sonné pour la BCE. C’est sans surprise qu’elle a remonté encore ses taux d’intérêt pour la huitième fois consécutive avec 25 points de base de plus. La prochaine hausse sera-t-elle la dernière ? L’analyse de John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

Prec.
Fed : un petit tour et puis… revient !
Suiv.
Ce qui fait que les économies ne sont pas vraiment en récession
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.