Aperçu de la façade de la BCE avec des drapeaux européens.

BCE : quelle arme anti-fragmentation pour éviter une nouvelle crise des dettes souveraines ?

Christine Lagarde a confirmé, lors du Forum des banques centrales à Sintra au Portugal, que la première hausse de taux le mois prochain sera bien de 0,25%. A-t-elle dévoilé les contours de son dispositif anti-fragmentation pour lutter contre les écarts de coûts de financement entre les Etats de la zone euro ? L’analyse de Wilfrid Galand, directeur stratégiste chez Montpensier. Ecorama du 29 juin 2022, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com

Prec.
La Finance en 2040 vue par Blu Putnam, Chef économiste & Managing director du CME Group
Suiv.
Le rebond du PMI chinois n’évacue pas les craintes de récession