Matières premières : Pétrole (Oil) | La revue de presse économique et financière

Biden, en quête de popularité, prélève 50 millions de barils de pétrole des réserves du pays

Joe Biden a annoncé mardi une “initiative majeure” pour faire baisser les prix de l’or noir, et donc de l’essence, espérant enfin convaincre les Américains qu’il est le président de la classe moyenne.
Agence SAND

Avant que ses compatriotes ne prennent la route pour la fête très familiale de Thanksgiving, qui tombe jeudi, Joe Biden va mettre en circulation 50 millions de barils prélevés sur les réserves stratégiques de pétrole de la première puissance mondiale. Jamais les Etats-Unis n’avaient autant puisé dans leurs réserves. Un prélèvement qui reste symbolique, puisqu’il ne couvre que trois jours de demande des raffineries américaines.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Dernières actualités économiques et financières
Trading | La revue de presse économique et financière
+ PLUS

Marchés financiers : analyses et perspectives pour la fin de l’année

Thanksgiving a marqué le début de la période des fêtes de fin d’année mais certains mouvements constatés sur les marchés financiers donnent l’impression que les investisseurs pensent déjà à l’année prochaine. Les interrogations sur la nature de l’inflation et l’attitude qu’adoptera la Réserve fédérale américaine (Fed) en 2022 restent primordiales et expliquent la volatilité importante des obligations gouvernementales. La situation sanitaire apparaît une fois de plus (la cinquième !) comme le trouble-fête en Europe. Des tensions géopolitiques, plus ou moins graves, ressurgissent. Le scénario économique reste malgré tout favorable.