79
0

Bilan de la saison de vote 2021 des entreprises du S&P 500

79
Banques-USA | Les actualités économiques et financières

La société de conseil en vote ISS (Institutional Shareholder Services) vient de publier une étude sur la saison 2021 des votes des plus grosses entreprises américaines. Tirons-en quelques leçons.

Election des administrateurs

Dans l’ensemble, le vote favorable aux administrateurs proposés est resté très élevé, avec une médiane de 98,1 % et une moyenne de 96,1 %. La différence entre la moyenne et la médiane indique qu’un petit nombre d’administrateurs ont reçu un soutien particulièrement faible.

Seuls sept administrateurs n’ont pas reçu un soutien majoritaire en 2021, dont trois d’ExxonMobil ; ce chiffre ne représente que 0,1 % du total de toutes les élections d’administrateurs. Trois des administrateurs qui n’ont pas reçu le soutien de la majorité ont tout de même été élus en raison du principe de pluralité, selon lequel une seule voix suffit pour élire un administrateur. Quarante-quatre autres administrateurs (0,9 %) n’ont reçu un appui que de 50 % à 70 %. 

Résolutions d’actionnaires non issues du conseil d’administration

En 2021, 362 résolutions d’actionnaires sur l’environnement, le social et la gouvernance (ESG) ont été votées au sein du S&P 500 ; les listes alternatives d’administrateurs, comme chez ExxonMobil, ont été exclues de ces statistiques. 60 résolutions, soit 16,6 % du total, ont été adoptées, tandis que 302, soit 83,4 %, ont échoué. Soixante résolutions rejetées ont cependant reçu le soutien de plus de 40 % des actionnaires.

Les conseils d’administration n’ont approuvé que quatre fois le vote de résolutions d’actionnaires externes ; certaines de ces résolutions étaient liées à la gouvernance, comme l’adoption du vote majoritaire pour les administrateurs. Le Conseil d’administration de General Electric a recommandé le vote en faveur d’un rapport qui doit définir des critères environnementaux permettant d’éviter à terme toute émission nette de carbone, tandis que celui d’IBM a recommandé le vote d’un rapport sur la diversité, l’équité et l’inclusion. Le niveau moyen de soutien pour toutes les propositions d’actionnaires qui ont été adoptées a atteint 70,8 %. Certaines propositions d’actionnaires rejetées auraient été adoptées sans l’exercice des droits de votes multiples des « super-actions » réservées aux familles fondatrices. Cela a été notamment le cas de propositions demandant des informations supplémentaires sur des dépenses de lobbying, selon une recherche indépendante du syndicat AFSCME. La recherche a révélé que si ces super-votes avaient été exclus, sept propositions de lobbying auraient obtenu un soutien majoritaire : Tyson Foods (81,9 % de soutien extérieur pour une proposition du syndicat Teamsters), Charter Communications (67,8 % de soutien extérieur pour une proposition du syndicat SEIU), XPO Logistics (58,7 % de soutien extérieur), Eli Lilly (56,2 % de soutien extérieur), Walmart (54,2 % de soutien extérieur), Lyft (73,4 % de soutien extérieur) et Fox Corp. (79,9 % de soutien extérieur). 

Say on pay

Dans le S&P 500, seules 20 sociétés (4,1 %) n’ont pas obtenu la majorité pour le vote consultatif sur la rémunération des dirigeants, connu sous le nom de Say on Pay, contre 95,8 % qui l’ont reçue. Le soutien moyen des votes Say on Pay a été de 38,4%, avec un minimum de 16,6% et un maximum de 49,6%. Dans 25 autres sociétés, les propositions n’ont pas obtenu plus de 70 % de soutien.

Rémunérations des directeurs généraux

Les CEO ont reçu davantage d’augmentations de salaire que de réductions entre 2019 et 2020, la dernière année pour laquelle des chiffres sont disponibles, bien que l’augmentation médiane n’ait été que de 2,8 %. Deux directeurs généraux, Elon Musk chez Tesla et Steven Kean chez Kinder Morgan, ont réduit leur rémunération à zéro et 1 dollar respectivement. L’augmentation moyenne a tout de même atteint 71,1 %, tirée par quelques augmentations très importantes.

Ecofi
WRITTEN BY

Ecofi

Ecofi est la filiale du Crédit Coopératif, membre du Groupe BPCE. Acteur reconnu et maintes fois récompensé pour notre expertise et nos savoir-faire - actions, crédit, diversifié et monétaire - nous affirmons notre engagement dans la gestion éthique et solidaire, ADN d’Ecofi et de notre actionnaire, le Crédit Coopératif. Et nous allons plus loin en intégrant la responsabilité au cœur de notre métier, avec notamment la quasi-totalité de notre gamme gérée selon les principes de l’investissement socialement responsable (ISR). Être responsable c’est s’engager auprès de nos clients à choisir les meilleurs actifs pour pérenniser la performance et préserver les intérêts des générations futures. Notre signature : ACTIFS POUR LE FUTUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

* champs obligatoires

Veuillez sélectionner les communications que vous souhaitez recevoir :



Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos e-mails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme d'envoi. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.

En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.