Taiwan | FiBee : Les actualités économiques et financières

Bourse de Paris : Où l’on reparle de Taiwan

La visite de Nancy Pelosi à Taiwan a ravivé les tensions entre Washington et Pékin. Des tensions visibles dans les indices boursiers, car les investisseurs voient d’un mauvais œil cette nouvelle source de perturbations. Mais sans boule de cristal, il est impossible de connaître la tournure que prendront les événements ni la durée des désordres. A court terme, la volatilité va un peu remonter.

Dans la dernière enquête menée par Bank of America auprès d’un large panel de gérants d’actifs, qui date de la mi-juillet, le regain de tension entre la Chine et les Etats-Unis ne figurait pas parmi les principales menaces identifiées par les investisseurs. Ce qui les préoccupait alors, c’était, dans l’ordre, le maintien de l’inflation à haut niveau, une récession globale et des banques centrales peu coopératives. En réalité, ces trois craintes sont les briques d’une même construction macroéconomique. Les investisseurs citaient ensuite un effet domino sur le marché du crédit, le conflit russo-ukrainien, des troubles civils aux Etats-Unis et une résurgence du covid-19. Mais point de frictions sino-américaines donc dans le haut de la liste.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prec.
Recession or not recession ?
Suiv.
Revue de marché hebdomadaire : les angoissés pourraient retrouver le sourire
Pour aller plus loin