Actions | FiBee : La revue de presse économique et financière

CAC 40 : Au-dessus de 6200 points pour la première fois depuis plus de 20 ans

Agence SAND

Après un nouveau record de clôture de plusieurs années hier, à 6184 points au terme d’une hausse journalière, le CAC 40 accentue sa progression ce mercredi matin passant au-dessus de 6200 points pour la première fois depuis novembre 2000.

La hausse est due à la poursuite de la tendance mondiale positive sur fond de baisse des rendements obligataires, les inquiétudes concernant l’inflation aux États-Unis s’étant apaisées, bien que d’autres préoccupations concernant la Covid-19 demeurent.

Wall Street a terminé en grande partie en hausse mardi, l’indice général S&P 500 affichant une nouvelle clôture record, et les marchés boursiers asiatiques ont largement suivi le mouvement, les principaux rendements du Trésor américain étant tombés à leur plus bas niveau depuis trois semaines après que des données ont montré que l’inflation américaine n’était pas hors de contrôle.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Dernières actualités économiques et financières
Trading | La revue de presse économique et financière
+ PLUS

Marchés financiers : analyses et perspectives pour la fin de l’année

Thanksgiving a marqué le début de la période des fêtes de fin d’année mais certains mouvements constatés sur les marchés financiers donnent l’impression que les investisseurs pensent déjà à l’année prochaine. Les interrogations sur la nature de l’inflation et l’attitude qu’adoptera la Réserve fédérale américaine (Fed) en 2022 restent primordiales et expliquent la volatilité importante des obligations gouvernementales. La situation sanitaire apparaît une fois de plus (la cinquième !) comme le trouble-fête en Europe. Des tensions géopolitiques, plus ou moins graves, ressurgissent. Le scénario économique reste malgré tout favorable.