Les catégories :

Actualités

1981 publications

Catégorie “Actualités” : Tous les articles, vidéos et podcasts de l’actualité financière et économique quotidienne.

Retrouvez tous les jours sur cette page une synthèse des principaux évènements sur les marchés financiers, des analyses de fond sur les grands enjeux économiques ainsi que des focus sur les produits financiers et les sociétés qui les proposent.

Actions | La revue de presse économique et financière
+ PLUS

L’inflation : ce chat de Schrödinger

“Il n’y a pas un sujet aussi préoccupant dans l’esprit d’un citoyen américain que l’inflation” écrivait le journaliste Theodore H. White en 1979. En 1980, c’est en frappant sur le terrain de la hausse des prix que Reagan a affronté le Président sortant Jimmy Carter. Six ans auparavant en France, c’était l’obsession du candidat Mitterrand face à Giscard d’Estaing. Pour le Président de la FED à la même époque, Paul Volcker, il fallait “combattre l’inflation, quel que soit le prix à payer sur le front de l’emploi”, une doctrine à l’opposé de celle de Jerome Powell aujourd’hui. L’inflation est une arme dans le débat politique car elle contraint le pouvoir d’achat, érode la valeur de l’épargne, influe sur la valeur d’une devise par rapport à une autre. Comme la TVA, elle s’impose universellement à tous, mais elle frappe davantage les foyers les plus modestes en raison du poids plus important dans leurs dépenses des achats les plus sensibles à la hausse des prix (alimentation, essence, élec..
Prévisions | La revue de presse économique et financière
+ PLUS

Un nouveau paradoxe sur les marchés

L’optimisme quant à la reprise économique mondiale s’est encore renforcé. Aux États-Unis et en Europe, la confiance de l’industrie et des consommateurs s’est quelque peu améliorée. En janvier, les dépenses des consommateurs américains ont fait augmenter les ventes au détail d’au moins 7,4 % annualisés. Les consommateurs ont été ravis de recevoir leurs chèques de relance destinés aux ménages et par la poursuite d’une politique monétaire visant à stimuler l’économie. L’épargne des ménages américains a atteint 1 500 milliards de dollars et les nouvelles mesures de relance qui sont en préparation vont encore l’augmenter. L’épargne est le résultat d’une consommation différée, de sorte que la croissance potentielle de la demande finale semble garantie aux États-Unis. Selon certaines estimations, le plan de relance de l’administration Biden conduira même à une stimulation excessive, s’il est mis en œuvre. L’optimisme a également été stimulé par les avancées du programme de vaccination et la..
Joe Biden | La revue de presse économique et financière
+ PLUS

Le plan Biden au menu, en attendant Lagarde

La seconde semaine de mars débute avec des prix du pétrole qui ont le vent en poupe et des débats sans fin sur la nouvelle passion des marchés, les taux obligataires. Pendant ce temps, l’administration Biden est à deux doigts de déployer son plan de relance XXL, les relations commerciales transatlantiques s’apaisent et la BCE se prépare à on ne sait trop quoi jeudi. Oh, et rien ne va plus dans la famille royale britannique, ce qui a l’air d’être important puisque même le Wall Street Journal en parle. Source : Zone bourse advertisement: Cette actualité est fournie par Fibee App
Webinar | La revue de presse économique et financière
+ PLUS

Réseaux sociaux : la com’ des ONG peut-elle faire trembler les marchés ?

Une étude montre que les dénonciations ou les encouragements des organisations non gouvernementales sur Twitter affectent significativement les cours boursiers des entreprises visées. Par Marion Dupire, Université de Lille; Bouchra M’Zali, Université du Québec à Montréal (UQAM) et Jean-Yves Filbien, Université de Lille (*) Face aux scandales sociaux et environnementaux, les organisations non gouvernementales (ONG) déploient diverses stratégies pour influencer les pratiques et rendre plus vertueuses les entreprises. À titre d’exemples, nous avons pu observer les multiples campagnes de Greenpeace sur l’impact de sociétés telles que Total, Exxon, Chevron ou BP sur le dérèglement climatique, ou celles d’Oxfam dénonçant des accaparements de terres dans les chaînes d’approvisionnement de Coca-Cola ou PepsiCo. Cette communication serait d’autant plus pertinente et efficace qu’elle cible de grands groupes présents sur les marchés financiers. La dernière décennie a été grandement marquée par ..