Cet expert des bases de données professionnelles est renforcé par l’IA

L’un des leaders des bases de données et d’outils d’aide à la décision

RELX, longtemps connu sous le nom de Reed Elsevier, est un fournisseur mondial de bases de données essentielles aux professionnels et d’outils d’analyse afférents. La société emploie 33 000 personnes et génère 60% de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis. L’activité se répartit en quatre grandes divisions. La partie « Scientifique, technique et médicale » (33% du chiffre d’affaires) est une filiale qui supervise la publication, l’édition et la gestion d’une large base de données incluant thèses, données et revues scientifiques. La partie « Risque » (33% du chiffre d’affaires) est l’entité du groupe qui fournit des logiciels aux sociétés pour les aider à gérer leurs risques. LexisNexis, solution phare du groupe, équipe 78 % des 500 plus grandes entreprises mondiales en termes de chiffre d’affaires. RELX est par ailleurs le N°1 mondial dans les bases de données et les outils numériques afférents en matière de délits financiers. La division « Legal » représente l’entité spécialisée dans la mise à disposition de solutions juridiques et d’informations pour les professionnels du droit, y compris les avocats, les entreprises et les institutions gouvernementales : recherche juridique, accès à des bases de données de jurisprudence et outils de veille juridique (24% du chiffre d’affaires). Enfin, la division « Evènementiel » organise des foires commerciales, des salons professionnels, comme Le Salon du Livre, la FIAC et le Salon Nautique à Paris, et des conférences (10% du chiffre d’affaires). Cette dernière connait un fort rebond depuis la fin de la période Covid.

Accélération d’une croissance de plus en plus récurrente

Avec un mix d’activités qui évolue vers les données et l’analyse, et qui s’éloigne de l’impression papier (6% du chiffre d’affaires en 2022 contre 64% en 2000), la répartition du chiffre d’affaires de revenus de RELX est de meilleure qualité qu’auparavant selon Gay-Lussac Gestion. Cela signifie que la récente accélération du rythme de croissance semble plus qu’un simple rattrapage post-COVID-19. Il s’agit, pour la société de gestion, d’une amélioration durable du taux de croissance à long terme de l’entreprise. Ainsi, RELX devrait être en mesure d’accroître le rythme actuel de croissance de son chiffre d’affaires et de son bénéfice par action d’environ 6% et 9 % respectivement par an. En outre, cette accélération de la croissance se produit sur un modèle d’abonnement qui devient la norme (>75% du chiffre d’affaires). Les hausses de prix, conjuguées aux ventes de données additionnelles, permettent au groupe britannique de générer avec récurrence des points de croissance supplémentaires tous les ans.

L’intelligence artificielle : une menace ?

Plutôt qu’une menace, Gay-Lussac Gestion considère que l’intelligence artificielle (IA) trouve des applications pratiques chez RELX. L’IA et l’apprentissage automatique sont des domaines de compétence essentiels à la gestion des vastes ensembles de données qui constituent la matière première des services de RELX. La compréhension approfondie des clients dans des niches verticales et les ensembles de données variés qui comprennent des informations exclusives, difficiles à reproduire, offrent une certaine protection contre les solutions concurrentes. RELX se positionne comme un bénéficiaire de la croissance structurelle de l’IA à long terme. En outre, étant propriétaire de la grande majorité de ses données, le groupe possède un avantage concurrentiel face aux solutions d’IA exclusivement basées sur des données publiques.

Elsevier est la principale solution de RELX pour la division Scientifique, technique et médicale : base de données, outils et références électroniques.

Malgré une performance de plus de 25% depuis le début d’année, nous pensons que le titre conserve un potentiel de hausse à moyen et long terme.

La capacité de la société à publier des chiffres supérieurs aux attentes permet au titre de regagner régulièrement une dynamique en bourse. Les analystes sell-side sont en effet régulièrement obligés de revoir leurs estimations à la hausse, laissant les multiples de valorisation stables, malgré la progression de l’action. En outre, la politique généreuse de retour à l’actionnaire permet de capitaliser de la valeur pour l’actionnaire minoritaire. A cet égard, citons le programme de rachat d’actions de 800 millions de livres Sterling en 2023 et un dividende total de près de 1 milliard de livres Sterling distribués en 2023 au titre de l’année 2022.

Gay-Lussac Gestion croit au potentiel de RELX. Le titre RELX est détenu au travers de la gamme de fonds de la société de gestion.

Commentaires 1
  1. L’utilisation de l’intelligence artificielle semble être un bel avantage pour RELX dans la gestion de ses vastes ensembles de données. Je suis curieuse de voir comment cela se traduira par une croissance continue à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Croissance : les facteurs locaux reviennent en force
Suiv.
Le monde change (aussi) pour les Assets managers
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.