AccueilAnalyses“Cheapflation” : cette technique de la grande distribution pour conserver ses marges

“Cheapflation” : cette technique de la grande distribution pour conserver ses marges

Avec la flambée de l’inflation qui impacte fortement le pouvoir d’achat des consommateurs, les fabricants et distributeurs doivent s’adapter pour éviter que leurs marges s’érodent. Un nouveau phénomène inquiétant est en train de voir le jour : la “cheapflation”.

Comment l’expliquer ? Quelles peuvent être les conséquences sur notre santé ? Les réponses avec John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

La Cheapflation, c’est un phénomène qui prend énormément d’ampleur. D’abord il faut rappeler qu’en anglais que “Cheap” ça veut dire peu cher et donc c’est un phénomène qui correspond à remplacer certains produits ou aliments par des substituts alimentaires ou autres qui sont moins chers. Le but évidemment d’un côté c’est que les grands distributeurs puissent garder leurs marges et d’un autre côté c’est que les personnes qui ont leur pouvoir d’achat qui se réduit face à l’inflation puissent toujours continuer à acheter des substituts de ce qu’ils mangeaient avant.

Ecorama du 1er avril 2022, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com

Publié par

Directeur chez Mirabaud & Cie, John Plassard est un passionné des marchés, auteur du Morning & Synthèse de Mirabaud, tous les lundi 15h10 sur BFM Business et les vendredi à 12h00 sur Ecorama.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire