Devises chine | Les actualités économiques et financières

Chine : les ajustements de la politique « zéro-Covid » et le plan de sauvetage au secteur immobilier ne vont pas changer significativement la trajectoire de croissance

En Chine, les statistiques du mois d’octobre confirment la faiblesse de l’activité économique.

La production industrielle a ralenti, tout comme l’activité du secteur des services (cf. graphique 1). L’explication vient surtout de la demande des ménages. Les ventes au détail se sont de nouveau contractées (cf. graphique 2). Il s’agit de la première contraction depuis le confinement de Shanghai en mai dernier. Le secteur de la restauration a été le plus touché (-8 % sur un an).

Du côté du marché immobilier, aucune amélioration n’a été observée. L’investissement immobilier, les mises en chantier et les ventes de logements ont continué de baisser.

Graphique de l'évolution de la production chinoise par secteurs
Graphique de l'évolution de la ventes au détail en Chine

La mauvaise performance du mois d’octobre ne constitue pas une surprise.

Elle provient principalement de la résurgence des cas de contamination au Covid-19 et la remise en place de mesures de fermeture à travers le pays dans le cadre de la politique  » zéro Covid « . Ces restrictions ont pesé sur le moral des ménages, déjà bien entamé par le taux de chômage encore élevé (notamment des jeunes) et la déprime du marché immobilier (cf. graphique 3). Parallèlement, le soutien des autorités à l’activité reste limité, à l’image du lent redressement du  » credit impulse  » (cf. graphique 4).

Enfin, moteur de la reprise économique jusqu’à présent, la demande externe s’est affaiblie. Les exportations ont, en effet, enregistré leur première contraction sur un an depuis mai 2020.

Graphique de l'évolution de l'indice de confiance des ménages chinois
chine credit impulse

Nous pensons que ces facteurs de frein sont appelés à persister et reconduisons notre scénario selon lequel l’activité va évoluer sur un régime de croissance faible. Ce diagnostic se maintient malgré les dernières annonces effectuées par les autorités puisque :

  • Concernant la politique  » zéro-Covid  » 

Il ne s’agit que d’ajustements, notamment pour redéfinir les seuils des zones à risques et pour faciliter le voyage en Chine (réduction de la quarantaine, un seul test PCR, etc.). À aucun moment, il n’est question pour Pékin d’abandonner la stratégie adoptée jusque-là.

En plus, les mesures annoncées ne sont pas de nature à permettre de réduire rapidement le nombre de contaminations, la campagne de vaccination peinant à trouver un nouvel élan.

  • Concernant le plan de sauvetage du secteur immobilier

Il est destiné à restaurer la confiance des promoteurs puisqu’il inclut des mesures visant à :

  1. soutenir leur financement (pour payer les dettes et achever les projets de construction en cours) ;
  2. garantir les acquisitions et les restructurations par les banques et les sociétés de gestion de patrimoine.

En revanche, les annonces cherchant à stimuler la demande de logements, notamment la baisse de l’apport personnel pour les primo-accédants, risquent d’avoir des impacts limités. La crise sanitaire et le maintien de la stratégie  » zéro-Covid  » de Pékin continueront de peser sur la confiance des ménages et in fine sur les transactions immobilières.

Avertissement

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l’OPC. Ces documents et les autres documents périodiques peuvent être obtenus gratuitement sur simple demande auprès de Groupama AM ou sur www.groupama-am.com.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.

Edité par Groupama Asset Management – Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com

Prec.
Hausse des prix à la pompe : quelle aide du gouvernement pour les salariés en 2023 ?
Suiv.
Fibee Calls : “un nouveau budget pour un Royaume-Uni en récession” avec Stéphane Déo (Ostrum AM)