Cinq raisons d’investir en Chine : L’écologie

Les efforts de la Chine pour atteindre la neutralité carbone nécessiteront des investissements de l’ordre de 21 300 milliards de dollars d’ici 2060. Qu’est-ce que cela peut signifier pour les investisseurs ? Et où se trouvent les opportunités ?

L’accent que nous mettons sur l’écologie est en phase avec l’objectif du gouvernement chinois d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060. La réalisation de cet objectif nécessitera des investissements importants. Selon le Conseil chinois pour la promotion du commerce international, les efforts de décarbonation déployés par la Chine nécessiteront environ 21 300 milliards de dollars d’investissements d’ici 2060. Pour atteindre cet objectif, il faudra également faire preuve d’ingéniosité, de coordination et de dynamisme dans tous les secteurs. Tout porte à croire que la Chine est en mesure de relever le défi.

Le pays occupe la première place en termes de capacité de production d’énergies renouvelables et de stockage, avec 90 % de la production solaire.1. La Chine produit également 75 % des batteries dans le monde. En outre, elle compte de nombreux leaders dans des domaines tels que les plaquettes solaires, les batteries et autres composants pour véhicules électriques, l’automatisation et la modernisation des réseaux électriques pour un avenir renouvelable. Pour les investisseurs, le thème de l’écologie offre donc d’importantes opportunités à long terme.  

Les efforts de décarbonation de la Chine nécessiteront des investissements d’environ 21 300 milliards de dollars d’ici à 2060.

Qu’en est-il dans la pratique ?

Lorsque nous imaginons le monde écologique de demain, nous nous représentons d’élégants véhicules électriques (VE) et des champs de panneaux solaires étincelants. Ce que nous ne prenons pas souvent en compte, c’est la technologie moins séduisante – mais non moins importante – qui rend ces innovations possibles. Dans cet écosystème de soutien, il existe un certain nombre de valeurs moyennes attrayantes qui dominent leurs niches respectives. Nous pensons qu’elles devraient prendre de l’ampleur à mesure que les leaders de l’industrie verte qui s’appuient sur leurs produits deviennent des marques connues.

Une entreprise à mentionner est StarPower. Il s’agit du principal fabricant chinois de transistors bipolaires à grille isolée (IGBT). Ce sont des dispositifs de commutation à semi-conducteurs utilisés pour une commutation rapide à haut rendement dans de nombreux appareils électroniques. Les applications comprennent les véhicules électriques, les onduleurs solaires, les parcs éoliens, les appareils ménagers, etc. StarPower est donc bien placée pour prendre des parts de marché à mesure que la demande pour ces produits augmente. L’entreprise fabrique également ses propres micropuces d’entrée, plutôt que de s’rsquo;en remettre à des fournisseurs mondiaux. Cette autosuffisance cadre avec l’ambition du gouvernement de localiser la fabrication de technologies importantes, telles que les semi-conducteurs.

Une autre entreprise spécialisée dans le domaine des technologies vertes est Dynanonic. C’est l’un des principaux fabricants de phosphate de fer lithié (LFP), un matériau essentiel pour les batteries des véhicules électriques. Ici, Dynanonic s’est fait un nom avec son LFP révolutionnaire de qualité nanométrique. Il a fallu sept ans pour le développer, mais les résultats parlent d’eux-mêmes. Le produit a une durée de vie plus longue et une meilleure stabilité que ses concurrents. Il présente également de bonnes performances par temps froid, un profil de sécurité solide et une constance essentielle. En outre, il est moins cher à fabriquer que de nombreuses autres solutions. Il est important de noter que Dynanonic détient le brevet de cette méthode de production, ce qui signifie qu’aucun autre acteur ne peut développer le nano LFP de cette manière. Parmi ses clients figurent le fabricant de batteries CATL (qui fournit Tesla) et BYD Autos.

Les fermes éoliennes offshore sont une excellente source d’énergie propre. Cependant, les « agriculteurs » ont besoin d’un moyen fiable et sûr de transférer l’énergie vers la côte. Pénétrez chez Ningbo Orient Wires & Cables. Il s’agit de l’un des principaux fabricants de câbles électriques en Chine, notamment de câbles sous-marins (il détient 30 % de parts de marché). Ce secteur est appelé à prospérer à mesure que la Chine développe ses capacités en matière d’éoliennes offshore. D’après nos estimations, le marché des câbles sous-marins pourrait connaître une croissance annuelle de 30 % jusqu’en 2025 et de 10 % par la suite. Plus généralement, l’énergie éolienne est moins mondialisée que l’énergie solaire, ce qui signifie que la Chine pourrait jouer un rôle de leader significatif dans ce domaine. Là encore, les entreprises exposées à cette dynamique devraient tirer leur épingle du jeu.

Compte tenu des exigences techniques des câbles sous-marins, le secteur présente des barrières à l’entrée élevées et une rentabilité intéressante. Au sein du secteur, Orient Cables possède une marque forte, des méthodes de production efficaces et une expertise en ingénierie marine. L’entreprise étend également sa capacité de production dans des régions qui devraient connaître un développement offshore significatif, comme le Zhejiang et le Guangdong.

Prec.
Hausse des taux  : Braquages express
Suiv.
Une reprise chinoise forte… et atypique
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.