AccueilAnalysesCryptomonnaies : bulle ou émergence d’un nouveau paradigme de finance décentralisée ?

Cryptomonnaies : bulle ou émergence d’un nouveau paradigme de finance décentralisée ?

Crypto-monnaies | FiBee : Les actualités économiques et financières

La prolifération des cryptomonnaies (CM) et l’engouement des investisseurs pour ces actifs nous conduisent ici à nous interroger sur leur nature, leur fonction, leur valorisation et leur potentiel de développement. Les CM se trouvent au carrefour de l’innovation technologique, de la finance et de la politique monétaire. Si l’innovation peut permettre le développement d’une finance plus efficace et plus inclusive, elle peut aussi remettre en question le monopole des banques centrales (BC) dans la gestion de la monnaie et présenter des risques pour l’ensemble du système financier. Il appartient aux régulateurs de trouver le cadre réglementaire approprié permettant de tirer parti du développement de ces actifs sans mettre en risque la stabilité macrofinancière.

Le développement des CM (et de l’ensemble des actifs digitaux) a donné lieu à de nombreux rapports depuis quelques années. L’intérêt pour ces actifs n’est pas nouveau. Si les premières CM ont commencé à se développer au sortir de la Grande Crise Financière (GCF) de 2008, la crise du Covid-19 leur a donné un coup fouet spectaculaire (le bitcoin a vu sa valeur multipliée par 10 entre mars 2020 et novembre 2021). Cette évolution, pour partie de nature spéculative, amène naturellement à s’interroger sur la nature de ces actifs, leur fonction et leur valorisation. Quelles sont les raisons de cet engouement ? S’agit-il d’un excès lié à une interprétation excessive de la portée de cette innovation ? Ou assiste-t-on à l’émergence d’un nouveau paradigme de finance décentralisée et à une rupture profonde dans les systèmes de transactions liées à une disruption technologique (blockchain) ? Les CM peuvent-elles réellement venir « concurrencer » les monnaies officielles dans leurs fonctions traditionnelles ? Et si oui est-ce un risque pour la stabilité financière mondiale ? Enfin, le développement spectaculaire en 2021 des jetons non fongibles (NFT) est-il le simple corollaire de celui des CM ou signale-t-il un changement de paradigme sociétal ?

Il y a là plusieurs sujets bien distincts : celui de la disruption technologique, avec la recherche d’une finance décentralisée et inclusive (rendue possible par les blockchains), celui de la digitalisation croissante de nos économies (avec l’appétence pour une monnaie numérique et pour de nouveaux modes de consommation et de propriété) et enfin celui de la recherche de nouvelles valeurs refuge dans un environnement où les dettes publiques tendent à être monétisées dans les grands pays avancés, où les anticipations d’inflation remontent et où la défiance par rapport au système financier traditionnel s’installe. En définitive, la valorisation des CM cristallise toutes ces dimensions sans qu’il soit possible de faire la part des choses.

Il existe déjà une littérature très abondante sur les CM. Cette note n’a pas pour ambition de reprendre l’ensemble des débats et controverses, souvent de nature technique, mais d’éclairer les investisseurs sur les enjeux liés à leur développement et sur les avantages et inconvénients liés à leur détention.

Lire la suite

Mots clés
Publié par

<strong>Amundi</strong> est le premier asset manager européen en termes d’actifs sous gestion* et se classe dans le top 10 mondial*. Le Groupe gère 1 729 milliards** d’euros et compte six plateformes de gestion principales***. Amundi offre à ses clients d’Europe, d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et des Amériques une large gamme d’expertises et de solutions d’investissement en gestion active, passive et en actifs réels et alternatifs. Les clients d’Amundi ont également accès à une offre complète d’outils et de services. Ayant son siège social à Paris, Amundi est cotée en Bourse depuis novembre 2015. Grâce à ses capacités de recherche uniques et au talent de près de 4 500 collaborateurs et experts des marchés, basés dans 37 pays, Amundi fournit aux particuliers, aux clientèles institutionnelles et corporate des solutions d’épargne et d'investissement innovantes pour répondre à leurs besoins, objectifs de rendement et profils de risque spécifiques.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire