Mines, Cuivre | La revue de presse économique et financière

Cuivre : la future deuxième plus grosse mine mondiale entre en activité en RDC

Agence SAND

Kamoa, c’est un nom qui devrait peut-être rapporter gros à la RDC dans les prochaines années. Le nom d’une nouvelle mine de cuivre qui est entrée en exploitation au début de l’été, et qui pourrait très vite gagner le titre de deuxième mine mondiale de cuivre.

La mine de Kaoma Kakula, dans la province du Lualaba, c’est un nouveau cadeau du sous-sol congolais. Les gisements qui viennent d’entrer en production juste avant l’été affichent une teneur exceptionnelle de 6%. À terme, la mine pourrait permettre d’extraire plus de 800 000 tonnes de cuivre par an, selon les estimations fournies par le groupe minier.

A voir également : “Pénuries : l’épine dans le pied de la reprise mondiale

De quoi faire bondir la production de cuivre du pays de 60%. Une nouvelle manne pour la RDC qui confortera un peu plus sa place de premier producteur de métal rouge du continent, devant la Zambie.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires