Aperçu de la façade de la BCE avec des drapeaux européens.

Débrief du Conseil des gouverneurs de la BCE de juin 2022

Christine Lagarde a clairement fait comprendre que l’inflation était désormais la préoccupation n°1 de la BCE, avant toute autre chose. Et c’est un vrai cycle de hausse de taux qui commencera en juillet, 11 ans après des années de politiques monétaires non-conventionnelles. En revanche, pas d’annonce concrète en ce qui concerne le risque de fragmentation.

Prec.
Changement de cap radical de la BCE, « not a step but a journey »…Welcome on board !
Suiv.
Le retour du marché chinois ?