ISR-ESG | Les actualités économiques et financières

Découvrez le dernier rapport de LBP AM et Tocqueville Finance sur les actions du Groupe en matière d’investissement socialement responsable

Sécheresses, canicules, inondations ont fait la une de l’actualité internationale du premier semestre 2022. La guerre en Ukraine a aussi cruellement pointé la fragilité des chaînes d’approvisionnement en biens fondamentaux : les matières premières, base de notre alimentation, et l’énergie.

En parallèle, l’effondrement de la biodiversité intégrait le top 5 des principales menaces pour l’humanité dans les dix ans à venir, établi par le Forum économique mon- dial. Selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, près d’un million d’espèces vivantes risque l’extinction, une perte majeure qui remet aussi en cause nos modèles économiques.

Le groupe LBP AM s’est résolument engagé pour apporter sa contribution à la transition juste vers un monde plus durable et inclusif.

C’est tout le sens que nous donnions dès 2018 à notre stratégie « 100% ISR ». Désormais, près de 100% des fonds ouverts éligibles au label ISR public français de LBP AM et sa filiale Tocqueville Finance sont labellisés, soit au 31/12/2021, 111 fonds (31 mds d’euros) et 70% (42 mds d’euros) de nos encours totaux en investisse- ments responsables.

Pour nous, cette labellisation ISR est un socle fondamen- tal, ayant permis d’intégrer les grands enjeux sociétaux dans les processus d’investissement, mais n’est pas une fin en soi. En 2021, nous avons mis l’accent sur l’impact effectif, pour la société, de nos solutions ISR. Nous avons ainsi lancé notre première stratégie de fonds de dette infrastructure à impact climatique, permettant de piloter de façon objective et transparente la contribution des projets financés aux objectifs de l’Accord de Paris.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prec.
Analyses multi marchés avec Ichimoku
Suiv.
Bourse HEBDO du 5 août 2022 : Quoi de neuf sur les marchés ?
Pour aller plus loin