Dédollarisation progressive de l’économie mondiale

La baisse du dollar depuis septembre 2022 a fait réapparaître le thème de la « dédollarisation » à l’image d’un regain d’activité sur internet autour de ce terme (graphique 1).

Cependant, la baisse du dollar depuis 6 mois ne nous semble pas  » structurelle « , liée à la remise en cause de son rôle comme devise de réserve. En fait, la dépréciation du dollar par rapport à son plus haut de septembre 2022 est plutôt de nature  » conjoncturelle « .

En effet, cette baisse du dollar est pleinement cohérente avec la réévaluation des marchés financiers sur la politique monétaire américaine faisant apparaître désormais des baisses des Fed Funds[1] en 2023.

Ainsi, la remontée de la parité EUR-USD est en ligne avec l’évolution du différentiel de taux d’intérêt réels entre l’Europe et les États-Unis (graphique 2).

graphe 1
Graphique 1
graphe 2
Graphique 2

Source : Google Trend, Bloomberg

Si la récente baisse du dollar est conjoncturelle, cela n’empêche pas que le poids du dollar dans le système monétaire international (SMI[2]) diminue régulièrement. Cette dédollarisation progressive est normale si l’on rappelle que l’économie américaine ne représente plus que 15% du PIB mondial et 13% du commerce mondial.

Cette dédollarisation est multiforme (graphique 3). Par exemple, le dollar ne représente plus que 51% des engagements financiers internationaux contre 56% il y a deux ans. Le nombre de devises ancrées au dollar est toujours majoritaire mais diminue. On peut encore citer le fait que la devise américaine représentait 59% des réserves des banques centrales fin 2022 contre 63% fin 2020 (sur la base d’un panier USD, EUR, GBP, JPY, CHF, AUD et CAD) ; cette baisse s’effectue au profit de toutes les autres devises, et en particulier de l’euro.

Ainsi, le dollar n’est pas « détrôné » dans le sens où il maintient sa position dominante sur les flux financiers, mais le système monétaire international évolue inéluctablement.

Doit-on alors envisager un SMI qui basculerait d’une devise de réserve unique à une autre ? Nous pensons que l’hégémonie du dollar ne sera pas remplacée par une autre hégémonie, et ce pour deux raisons :

  • D’abord, le Yuan est la devise qui pourrait en théorie remplacer le dollar du fait de son rôle grandissant dans l’économie mondiale (la Chine représente 18% du PIB mondial). Toutefois, les autorités chinoises n’accepteront jamais de ne pas contrôler leur balance des capitaux, ce qui rend le CNY de facto incompatible avec un rôle de devise de réserve.
  • Ensuite, dans un monde multipolaire, le système monétaire international  » d’équilibre  » est multidevises.

Les banques centrales vont donc continuer leur ajustement vers un actif plus diversifié dans sa composition en devises, cohérent avec la structure du commerce mondial (graphique 4). La dédollarisation de l’économie mondiale a donc vocation à se poursuivre doucement, mais sûrement.

graphe 3
Graphique 3
graphe 4
Graphique 4

Source : Bloomberg – Calculs : Groupama AM


AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Edité par Groupama Asset Management – Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com

Termes et définitions
1. Fed Funds ( Fed Funds ) Les Fed Funds sont des prêts à court terme effectués entre les banques commerciales aux États-Unis. Les banques…
2. SMI ( SMI ) Le SMI (Système Monétaire International) est un système financier qui permet aux banques centrales des différents pays de…
Prec.
Un marché qui se stabilise dans des paradoxes auxquels nous ne préférons pas céder
Suiv.
Pourquoi les marchés n’ont pas peur d’un défaut sur la dette US ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.