Des marchés grippés par les fêtes

Alors que les débuts d’année sont généralement propices à un départ dans le vert des marchés boursiers, les premiers jours de 2024 contrastent fortement avec le rallye[2] que nous avons connu sur les deux derniers mois de 2023. Si un peu de consolidation ne peut pas faire de mal, la volatilité des taux d’intérêt continue en revanche d’être exacerbée. Sur la journée de vendredi dernier, ponctuée par la publication pour décembre du rapport sur l’emploi américain et des indicateurs préliminaires d’activité ISM[3], le taux à 10 ans américain a ainsi connu une première hausse de 10 bps, avant de corriger de près de 15 bps pour finalement remonter de 10 bps. Bonjour les portes de saloon …

Il faut dire que la lecture du rapport sur l’emploi américain est sujet à interprétation. A première vue, celui-ci confirme la très bonne résilience du marché du travail américain. Les créations d’emplois, selon l’enquête auprès des entreprises, ressortent ainsi largement au-dessus des attentes (216k contre 175k), le taux de chômage reste stable à 3.7% alors qu’il était attendu en légère hausse à 3.8% et la progression annuelle du salaire horaire ressort au-dessus du mois précédent alors qu’elle était attendue en baisse. Si ces chiffres semblent confirmer la résilience de l’emploi aux États-Unis, ce qui a d’ailleurs contribué à pousser les taux à la hausse dans un premier temps, la réalité est plus nuancée et le diable se cache souvent dans les détails. Tout d’abord, les créations d’emplois sur octobre et novembre ont été révisées en baisse de 71k. C’est bien simple, en 2023, à l’exception du mois de juillet, toutes les estimations mensuelles ont par la suite été revues à la baisse (cf. graphique de la semaine). Par ailleurs, comme sur les 6 derniers mois, quoiqu’en moins criant sur décembre, les créations d’emplois sont concentrées sur trois secteurs (la santé, les loisirs et les emplois gouvernementaux). Enfin, et c’est peut-être l’élément le plus notable, le nombre de travailleurs à temps complet sur décembre a plongé de 1.5 millions pour revenir sur les niveaux de février 2023. Il faut remonter à la crise du Covid pour retrouver une telle variation mensuelle. Dans le même temps, le nombre de travailleurs à temps partiel a, quant à lui, augmenté de plus de 750k et le nombre de personnes cumulant plusieurs emplois a atteint un plus haut historique. Ces éléments rejoignent l’enquête auprès des ménages qui fait état de plus de 650k destructions d’emploi sur le mois ; la stabilité du taux de chômage ne devant son salut qu’à la baisse du taux de participation (qui traduit une baisse de la population active). L’enquête de l’ISM des services semble confirmer cette vision. La composante emploi est ainsi ressortie en baisse de 7.4 points à 43.3, soit un retour sur les niveaux de l’été 2020. L’indice global évite lui de peu le passage en territoire de contraction à 50.6 (contre 52.7 le mois précédent et 52.5 attendu).

Nous sommes actuellement sur une ligne de crête, dans la lignée de ce que nous avons connu les derniers mois, qui suit le chemin du scénario idéal (soft landing[1] et baisse de l’inflation). D’un côté, le scénario d’une inflation plus persistante (à cause de facteurs géopolitiques par exemple) qui verrait les marchés réintégrer le « higher for longer ». De l’autre, le scénario d’un ralentissement plus marqué de la croissance qui verrait la fin du « bad news is good news ». Les marchés financiers semblent chercher leur scénario en ce début d’année, hésitant de quel côté basculer, espérons néanmoins que cette ligne de crête soit bien balisée.

Termes et définitions
1. soft landing. Le terme “soft landing” fait référence à un scénario économique dans lequel une économie en croissance ralentit suffisamment…
2. Rallye boursier ( rallye ) Un rallye boursier est un mouvement haussier soutenu et durable des cours des actions sur un marché boursier,…
3. ISM. L’indice ISM, également connu sous le nom de rapport sur l’activité manufacturière de l’Institute for Supply Management (ISM),…

Rechercher un fonds

NomISINCatégoriePerf.YTD
Gay-Lussac Microcaps A FR0010544791 Actions Euro. Microcaps -1.38 %
Pictet – Clean Energy (P) LU0280435388 Actions techno. 1.59 %
Auris Euro Rendement R EUR Acc LU1599120273 Obligations Europe 0.36 %
Ofi Invest ISR Valeurs Euro IC FR0007045604 Actions Zone Euro 4.41 %
Invesco Euro Equity Fund A Dist LU1240328903 Actions Zone Euro -0.21 %
ODDO BHF Metropole Euro SRI A FR0010632364 Actions Zone Euro 2.02 %
Amundi Funds Euroland Equity R Eur LU1883305846 Actions Zone Euro 3.81 %
Lazard Actions Euro IC FR0010259945 Actions Zone Euro 6.08 %
DNCA Opportunités Zone Euro C FR0012316180 Actions Zone Euro 0.97 %
Echiquier Value Euro A FR0011360700 Actions Zone Euro 0.61 %
Goldman Sachs Eurozone Equity Income R EUR Cap LU1273028123 Actions Zone Euro 3.48 %
R-co Conviction Equity Value Euro C Eur FR0010187898 Actions Zone Euro 0.09 %
Sycomore Fund Sustainable Tech RC EUR LU2181906426 Actions techno. 15.99 %
ODDO BHF Artificial Intllgnc CR-EUR LU1919842267 Actions techno. 10.64 %
CPR Invest Glbl Dsrpt Opp A EUR Acc LU1530899142 Actions techno. 11.30 %
BGF Next Generation Technology A2 EUR H LU1861216510 Actions techno. 6.60 %
EdR SICAV Tech Impact A EUR FR0013488244 Actions techno. 4.31 %
Janus Henderson Glb Tech&Inno A2 HEUR IE0002167009 Actions techno. 12.36 %
Tocqueville Global Tech ISR C FR0013529914 Actions techno. 15.22 %
Allianz Cyber Security WT H2 EUR Acc LU2357305882 Actions techno. 7.13 %
Echiquier Artificial Intelligence B EUR LU1819480192 Actions techno. 14.29 %
Mélanion BTC Equities Universe UCITS ETF EUR FR0014002IH8 Cryptos -5.72 %
TOBAM Bitcoin CO2 Offset Fund A1 FR0013293859 Cryptos 35.63 %
La Française Carbon Impct Flt Rt TC USDH FR001400D724 Obligations Europe 1.36 %
Carmignac Pf Flexible Bond A USD Acc H LU0807689749 Obligations Europe 0.53 %
Income Euro Selection P FR0010363648 Obligations Europe 1.90 %
Ostrum Euro ABS Opportunities I(C) EUR FR0010286195 Obligations Europe 1.45 %
DNCA Invest Credit Conviction N EUR LU1234712617 Obligations Europe 1.33 %
Hottinguer Oblig C FR0010269803 Obligations Europe 1.38 %
Ecofi Taux Variable C FR0011045137 Obligations Europe 1.22 %
Octo Crédit Value C FR0013192622 Obligations Europe 1.25 %
GS European ABS – I Cap EUR LU1900228542 Obligations Europe 2.09 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Quel lien y a-t-il entre l’économiste John Taylor et la chanteuse Taylor Swift ?
Suiv.
Championnat des CGP : c’est parti !
Plus de publications