Marchés Financiers | La revue de presse économique et financière

Dette émergente: retour des fondamentaux sur le devant de la scène

Agence SAND

Après le durcissement de ton de la Fed en fin de trimestre, la dette souveraine et d’entreprise semble mieux positionnée que celle en devises locales.

Les marchés émergents continuent de bénéficier de plusieurs vents favorables – comme la croissance positive et les progrès dans les campagnes de vaccination, ou encore la stabilisation des rendements des bons du Trésor américain. Les performances ont ainsi été positives au deuxième trimestre, les dettes souveraines, d’entreprise et locales ayant progressé de 4,06%, 2,10% et 3,54%, respectivement1. Les spreads ont eux aussi poursuivi leur resserrement dans l’ensemble. Cela dit, le durcissement de ton de la Réserve fédérale américaine en fin de trimestre a généré une certaine volatilité sur les marchés et fait peser des doutes sur la croissance des marchés émergents. Plusieurs risques macroéconomiques et géopolitiques sont venus renforcer l’incertitude, notamment les tensions actuelles entre les États-Unis et la Chine et entre la Russie et les États-Unis, ainsi que les mouvements sociaux en Amérique latine et les élections présidentielles à venir au Chili.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Publications similaires