Industrie automobile | La veille économique et financière

Dieselgate : après Renault et Volkswagen, Peugeot à son tour mis en examen

Le groupe Stellantis a annoncé mercredi 9 juin, dans la soirée, que Peugeot avait lui aussi été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciens modèles diesel.

Après Renault et Volkswagen, Peugeot a également été mis en examen en France dans l’enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé mercredi 9 juin, dans la soirée, Stellantis, maison mère du constructeur français. “Automobiles Peugeot SA, une filiale à 100 % de Stellantis N.V., a été mise en examen aujourd’hui par les magistrats instructeurs en raison d’allégations de faits de tromperie portant sur la vente de véhicules diesel Euro 5 intervenue en France entre 2009 et 2015”, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Lire la suite

Par : Capital

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publications similaires