Et si la Fed avait, en réalité, déjà commencé à baisser les taux ?

C’est en tout cas ce que suggère le proxy de la Fed de San Francisco. Cette mesure, qui inclue 12 variables, dont les taux des Treasuries, les taux mortgage ou encore les spreads de crédit, a pour but de traduire, en équivalent taux directeur, l’ensemble des outils de la politique monétaire, dont la forward guidance[1], les actions sur le bilan et les différents discours.

Au 2e et 3e trimestre 2023, cette mesure tournait autour de 7%, nettement plus haut que le taux officiel à 5,25%-5,5%, suggérant que la politique monétaire effective était plus restrictive que ne le laissait supposer le niveau du taux directeur. Mais depuis la fin du 3e trimestre, le proxy de la Fed de San Francisco a reflué d’environ 100bp, soit l’équivalent de 4 baisses de taux (de 25bp) ! Cela tient beaucoup au “pivot[2]” de la Fed, légèrement introduit dès la réunion de la Fed de novembre et fortement affirmé lors de la réunion de décembre.

Autrement dit, par ses discours et son positionnement et malgré un certain rétropédalage récent, la Fed a déjà, d’une certaine manière, entamé son mouvement de baisse des taux.

Termes et définitions
1. forward guidance. La “forward guidance” est une technique de politique monétaire utilisée par les banques centrales pour communiquer leurs intentions…
2. Pivot de la Fed ( pivot ) Le pivot de la Fed est la politique monétaire de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed).
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Marchés : Encore un peu de patience
Suiv.
La chronique Bourse du 24 février 2024
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.