Chine | La revue de presse économique et financière

Evergrande, le « rhinocéros gris » de l’immobilier chinois qui fait craindre un « risque systémique »

Agence SAND

Le numéro 2 de l’immobilier en Chine continentale a lancé un sérieux message d’alerte. Il pourrait faire défaut sur sa dette s’il ne parvient pas à céder des actifs et à attirer de nouveaux investisseurs. Ses difficultés ont débuté fin 2020 avec la volonté de Pékin d’éviter une bulle du secteur au sortir de la crise sanitaire.

Connaissez-vous le rhinocéros gris ? Calme en apparence, cet animal peut avoir des réactions violentes et surtout imprévues, souvent occasionnées par sa mauvaise vue. En janvier 2019, avant la crise sanitaire, Xi Jinping y faisait allusion en exprimant ses craintes quant au ralentissement de la croissance de l’économie chinoise. Le président déclarait en effet qu’il fallait se montrer attentif à tous les signaux connus, mais peut-être négligés, tout en étant également prêt à répondre à ceux qui entrent dans le domaine de l’imprévu. Autrement dit, un poids lourd de deux tonnes peut vous tomber dessus à un moment où vous ne vous y attendez pas forcément, mais que vous auriez pu et dû anticiper.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires