Patrick Artus

Faut-il des règles budgétaires dans une Union Monétaire ?

Est-il inévitable que des règles budgétaires soient mises en oeuvre dans une Union Monétaire, ou peut-on vivre sans règle budgétaire dans une Union Monétaire ? 

Au moment de la création de l’euro, on pensait qu’il fallait des règles budgétaires puisque si un pays avait un déficit public excessif, le taux d’intérêt commun de l’Union Monétaire augmenterait ; mais on sait aujourd’hui que cette externalité négative des déficits publics n’existe pas ; 

au contraire, on peut penser qu’il y a discipline de marché : si un pays a un déficit public excessif, la prime de risque souverain de ce pays augmente, ce qui l’incite à corriger ce déficit public ; la discipline de marché éviterait donc d’avoir des règles budgétaires ; 

mais le problème est que si le pays ne réagit pas à la discipline de marché, ou s’il réagit trop tardivement, il finit par y avoir crise de la dette publique de ce pays, d’autant plus que la discipline de marché est tardive et brutale, qui force les autres pays de l’Union Monétaire à venir à son secours. 

Il y a donc bien une externalité négative des déficits publics s’ils sont très excessifs et si la discipline de marché ne suffit pas à amener le pays à les corriger, est trop tardive pour le faire et de plus est brutale. 

On voit qu’il faut des règles budgétaires dans une Union Monétaire simplement pour éviter les situations de crise, pas des déficits publics uniquement excessifs que la discipline de marché corrigerait.

Lire la suite

Total
0
Shares
Prev
Le réchauffement climatique : un risque systémique qui oblige à agir en conséquence
Next
Faut-il enterrer la diversification ?