Couple-Total-CGT | Les actualités économiques et financières

Fibee Moods : TotalEnergies et ses problèmes de couple

Je voulais vous parler aujourd’hui d’un couple en difficulté.

Jocelyne et Michel. Ils ne parviennent plus à communiquer, Michel demande à Jocelyne depuis des mois d’en faire plus avec sa belle-famille, de les voir plus souvent, de participer aux fêtes et cousinades plus souvent. Mais Jocelyne elle, a le sentiment qu’elle en fait déjà beaucoup, beaucoup plus que la moyenne, elle fait Noël, Pâques et une semaine l’été, plus la réunion familiale étendue tous les deux ans, alors le déjeuner tous les dimanches c’est non! Et les deux mois d’été c’est non aussi ! Mais Michel veut plus parce qu’en ce moment ça ne va pas bien dans la famille, ils ont besoin de lui,  donc il faut faire des efforts. Jocelyne en a assez et ne veut plus en parler, donc le couple n’arrive plus à communiquer.

Alors Michel a décidé d’arrêter d’aller chercher les enfants à l’école, de préparer les goûters et pique-niques, et de les emmener aux activités. Michel a décidé de ne plus sortir les poubelles. Michel lance ce sujet de conversation à tous les repas entre amis, les déjeuners de bureaux, les réunions de copropriétaires dans l’espoir de faire réagir Jocelyne.

Jocelyne s’en moque, les enfants n’iront plus aux cours de foot (Tant pis pour l’équipe de Michel Junior qui perd son meilleur attaquant), n’iront plus aux cours de musique (tant pis pour l’orchestre de la ville qui perd son premier violon), piqueront le goûter et déjeuner de leurs camarades de classe s’il le faut et Jocelyne balance les sacs poubelle sur le trottoir directement et tant pis si ça ramène des rats dans la rue. Elle ne changera pas d’avis.

Michel a décidé de bloquer la rue de leur lotissement, donc les voisins ne peuvent plus sortir leurs voitures. 

Du coup les voisins ont râlé, mais Michel a dit : 

– «Oui mais faut me comprendre ! Jocelyne refuse de passer l’été avec mes parents et qu’ils viennent déjeuner tous les dimanche midi !”. 

– « Très bien Michel, je te comprends, a répondu Bernard le voisin compréhensif, mais moi je fais comment pour aller bosser ? »

-« Je sais bien c’est pas marrant pour toi Bernard, mais moi je fais comment ? Jocelyne ne veut plus en parler avec moi et mes parents ont besoin de moi, je ne sais plus quoi  faire ».

– « OK Michel ! Mais nous on n’a rien à voir dans vos histoires, c’est votre problème, ne nous mêlez pas à ça ! »

Bon vous avez compris finalement, Jocelyne a cédé, un dimanche sur deux déjeuner en famille et la moitié des vacances d’été.

Loin de moi de me mêler des problèmes de couple des uns et des autres, de qui a raison ou qui a tort, de 5% ou 7%, de qui est le gentil , de qui est le méchant.

Tout ce que je sais, c’est qu’approximativement 67 millions de français ne sont pas concernés par les problèmes de couple de TotalEnergies et qu’on apprécierait tous qu’ils lavent leurs linges sales en famille.

Je précise ce que j’entends par là : que TotalEnergies prennent ses responsabilités pour ne pas en arriver là, et que les syndicats soient constructifs et mesurés dans leur usage de cet outil indispensable à la démocratie et la justice sociale, qu’est la grève. Soyez donc mesurés sur l’usage de la grève car une négociation de salaires chez TotalEnergies, ce n’est pas tout à fait non plus équivalent à la fermeture des mines de charbon en 1984 par Margaret Thatcher.

Et juste par curiosité, si des régulateurs nous suivent, si jamais les salariés de LCL veulent une augmentation, est-ce qu’ils peuvent bloquer toutes les transactions bancaires, interdire l’accès à nos comptes, à la capacité à faire des virements, fermer les banques et le site internet et les cartes bleues , en attendant d’avoir leurs augmentations ?

Asking for a friend……

Prec.
Trop petit accroc sur les ventes de détail américaines pour influencer la FED
Suiv.
Et cette semaine… Bad news is good news