Garmin Vs Apple : des montres et du stock

En Septembre 2018, Apple sortait la version 4 de son Apple Watch. Prix de sortie: $399.

En Septembre 2020, Apple sortait la version 6 de son Apple Watch. Prix de sortie: $399.

En Septembre 2022, Apple sortait la version 8 de son Apple Watch. Prix de sortie: $399.

Donc l’inflation est partout, sauf sur les montres Apple. Même prix, alors que le produit a terriblement évolué en 4 ans: processeur, étanchéité, santé,… tout est mieux. La dernière version peut même détecter si vous avez un accident de voiture (grâce à un gyroscope/accéléromètre intégré à la montre) et appeler automatiquement les secours.

Pendant ce temps là, le concurrent direct d’Apple, Garmin, lui, a suivi une autre stratégie. Voyant tous ces clients potentiels sortir des lockdowns avec des poches remplies par les aides-COVID et une grande soif d’espace verts, son PDG Clifton Pemble s’est dit qu’il pouvait pousser les prix. La montre Fenix est ainsi passé de $700 en 2018 à $899 en 2021. Le résultat par action a suivi: de $3.68 en 2018, il est passé à $5.63 en 2021. Et le marché, dans sa grande sagesse, a suivi: l’action est passée de $60 à $180 en septembre 2021. Merci COVID.

Et après? Après, le consommateur, une fois parti courir dans les champs avec sa nouvelle tocante à $1000 au poignet, n’en a pas besoin d’une nouvelle tout de suite.

Encore moins besoin vu qu’il recommence à sortir, voyager etc… et que son budget s’en ressent.

Encore un peu moins vu que son budget est rétréci par l’inflation.

Encore un peu moins si en face il a les montres d’Apple qui s’améliorent année après année sans que le prix ne bouge.

Conséquence: au 1er trimestre 2023, le secteur Outdoor de Garmin est en baisse de 27%. En même temps les stocks montent. Ils sont 50% plus élevés que d’habitude par rapport aux ventes. On peut visualiser un entrepôt rempli de montres Garmin, dont l’obsolescence arrive jour après jour: à chaque sortie d’un produit concurrent nouveau, la montre Garmin perd de la valeur.

L’action a suivi la pente: elle est revenue à $100.

Que va-t-il se passer d’ici la fin de l’année? Pemble va devoir se débarrasser de ses stocks avant qu’ils ne perdent trop de valeur. Et pour cela il va falloir couper drastiquement les prix. En faisant quelques simulations, cela devrait ramener le résultat par action où il était avant le COVID; aux alentour de $3.50. Le marché, dans sa grande sagesse, remettra un multiple normal là dessus – disons 15. Cela nous fait une action vers $50, soit une baisse de 50%. Nous avons constitué une ligne de put sur Garmin.

PS: sur ces notions de PE, en 2007, après quelques années de bons résultats, l’action Garmin était monté à 37 de PE. Elle valait alors $100. C’est le prix d’aujourd’hui, ce qui implique zéro rendement en quinze ans. A garder en tête si vous détenez en portefeuille des actions avec des multiples >30.

Prec.
Le sujet des non-calls d’hybrides arrive sur le tapis… et il y restera longtemps
Suiv.
La transition énergétique en danger ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.