H2o AM : “Un retour des marchés émergents au sein des allocations”

L’environnement économique de l’ère post-Covid arrive à son terme. La forte reflation observée depuis 2020, fruit de l’abondance de liquidités et de la réouverture des économies, s’essouffle. Les investisseurs, tout comme les décideurs politiques, ne peuvent plus rester en pilote automatique : la croissance revient à son potentiel, l’inflation – bien qu’encore supérieure à son niveau du cycle précédent – se normalise, l’excès d’épargne s’érode (principalement aux États-Unis) et le marché du travail est moins en tension.

Toutefois, même si la toile de fond macro est résiliente, de nombreuses transformations structurelles se sont accélérées durant cette période et les décideurs politiques ne peuvent plus les ignorer. L’augmentation des endettements publics des économies développées va contraindre la marge de manoeuvre des politiques économiques futures. La dette publique des États-Unis a par exemple dépassé 120% du PIB durant la pandémie et les projections n’indiquent pas d’inversion de cette tendance. Les déficits budgétaires annuels sous l’administration Biden, qui s’élèvent en moyenne à 7,5% du PIB depuis 2021, ont atteint des niveaux inégalés depuis la Seconde Guerre mondiale et ce, malgré un cycle très soutenu.

A l’inverse, la trajectoire de dette des économies émergentes a été plus modérée. Le risque pays des principaux émergents va ainsi continuer de s’améliorer par rapport aux pays développés, grâce à une croissance robuste tirée par le prix élevé des matières premières. Les contraintes qui vont peser sur les politiques économiques des pays développés plaident pour un assouplissement progressif de leurs conditions financières dont les pays émergents pourraient bien être les principaux bénéficiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Marchés émergents: la porte dérobée pour investir dans l’IA
Suiv.
Entre stabilisation et défis, comment se portent les perspectives de croissance mondiale pour 2024 ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.