High Yield : un parcours résilient au premier trimestre

FiBee | Les actualités économiques et financières

Les titres du segment High Yield européen ont connu, en moyenne, une performance de +3,15% au premier trimestre 2023, portée à la fois par un resserrement des primes de risque (-30 points de base) et une baisse des taux d’intérêt (-25 points de base), mais aussi par le portage substantiel de ce segment de marché, dont les rendements à maturité se situent toujours autour de 7,5% par an aux niveaux actuels.

Au sein de l’ensemble du marché obligataire, le High Yield est le segment de marché qui a enregistré la meilleure performance au premier trimestre. Ce bon parcours s’est également accompagné d’un retour des flux d’investissement positifs sur la classe d’actifs.

En mars, il n’y a pas eu de contagion de la crise bancaire aux entreprises du segment High Yield (hors financières). La hausse des spreads et la baisse des taux se sont globalement compensées au cours du mois, permettant aux rendements à maturité de la classe d’actifs de rester relativement stables.

Enfin, on notera que les perspectives de la classe d’actifs ont connu une amélioration ces derniers mois : les taux de défaut sont restés bas (2,2% sur 12 mois à fin février 2023, contre 4,8% en moyenne historique) et Moody’s a revu à la baisse ses prévisions de taux de défaut sur l’année 2023 à 3,4%, contre 4,2% dans le rapport de décembre 2022.

Voir aussi : https://latribune.lazardfreresgestion.fr/etats-unis-un-durcissement-acces-au-credit-ressenti/

***

L’opinion exprimée ci-dessus est datée du 21 avril 2023 et est susceptible de changer.

Information. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils ou recommandations de la part de Lazard Frères Gestion SAS. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement. Ce document est la propriété intellectuelle de Lazard Frères Gestion SAS. LAZARD FRERES GESTION – S.A.S au capital de 14.487.500€ – 352 213 599 RCS Paris 25, RUE DE COURCELLES – 75008 PARIS

Prec.
Stress bancaire : quelles observations un mois après ?
Suiv.
La hausse des taux a pour le moment plus d’effets collatéraux que principaux…
+ Pour aller plus loin