Immobilier | La revue de presse économique et financière

Immobilier : les vannes du crédit restent grandes ouvertes

Selon les chiffres de la Banque de France, la production de crédit à l’habitat n’a jamais été aussi élevée pour un mois de juillet, à plus de 20 milliards d’euros. Les taux touchent un nouveau point bas à 1,12 %. Les normes d’octroi de crédit imposées par les autorités n’ont « pas nui au financement de l’immobilier », se félicite la banque centrale.

Record de production en juillet et taux d’intérêt à un nouveau plancher historique : le crédit immobilier vole de record en record, soulignant la dépendance croissante des Français à l’endettement sur fond de hausse continue des prix de l’immobilier, malgré un contexte économique volatil.

La production de crédits à l’habitat, hors renégociations, « est historiquement la plus importante pour un mois de juillet », à 20,4 milliards d’euros, a indiqué jeudi la Banque de France, qui fait état d’une progression de l’encours de 6,7 %, son plus haut rythme depuis février 2020, avant la pandémie.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Publications similaires