ESG | Les actualités économiques et financières

Investir dans la dette infrastructure à travers une stratégie à impact sur le climat

L’objectif ?

Réduire les émissions de gaz à effet de serre pour contribuer à l’objectif de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement global bien en dessous de 2°C, grâce à des investissements de long terme dans les infrastructures, et plus précisément dans les technologies bas carbone ou décarbonantes.

Pourquoi centrer la stratégie sur le climat

Univers en pleine expansion, non seulement parce que l’innovation joue un rôle central dans les sujets climatiques mais aussi parce qu’il bénéficie du soutien public, notamment avec le plan de relance NextGenerationUE.

Loin de constituer un simple effet d’aubaine, cette décision a naturellement découlé de la double expertise développée au fil du temps par notre équipe dette infrastructure :

  • Une bonne connaissance des secteurs d’activités visés à travers les deals déjà réalisés par le passé.
  • La maîtrise d’outils et d’indicateurs de performance transparents et éprouvés en matière d’impact.

Une légitimité acquise au fil du temps

Cette stratégie à impact sur le climat est l’aboutissement d’un cheminement commencé très en amont par notre équipe de gestion. Nous avons effectivement pris conscience très tôt des risques liés au changement climatique sur notre classe d’actifs, et avons donc développé un réel engagement à ce sujet car nous sommes fermement convaincus que nous avons tous un rôle à jouer face à cet enjeu.

Dès 2016, nous avons intégré des considérations extra-financières dans nos financements en mettant en place une grille d’analyse des transactions selon des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), puis nous avons développé des outils de reporting sur l’impact.

Prec.
ien entre hausse du prix de la nourriture et instabilité sociale…
Suiv.
La Finance en 2040 vue par Blu Putnam, Chef économiste & Managing director du CME Group