Kering : Les ventes de Gucci explosent et permettent à Kering de remonter la pente en Bourse

Après avoir déçu au 3e trimestre, les ventes de Gucci, la marque phare du géant du luxe français, ont nettement ré-accéléré entre octobre et décembre, surpassant largement les attentes des analystes. Les ventes et les bénéfices atteignent des records, tandis que la marge opérationnelle revient proche de son pic de 2019.

Véritable moteur de la croissance du groupe depuis des années, Gucci corrige son (rare) faux pas du 3e trimestre – au cours duquel ses ventes avaient progressé de 3,8% quand les analystes misaient sur une progression de l’ordre de 8%. Et avec la manière, puisque la griffe de luxe italienne affiche un bond de 31,6% de ses ventes (sur un an et à données comparables), à 3,07 milliards d’euros sur les trois derniers mois de l’année. Ce qui représente également une hausse de 18% par rapport au 4e trimestre 2019. Et cette fois, le consensus tablait sur une croissance des ventes de Gucci bien plus modeste, d’environ 17% sur un an.

Lire la suite

Prec.
Richelieu Family Small Cap : bilan 2021, perspectives 2022 et atouts différenciants
Suiv.
Les actions favorites des millennials