La BCE annonce une nouvelle hausse de 25 pdb comme attendu mais ne donne pas d’orientation pour septembre et au-delà

Comme prévu, la BCE a relevé ses taux directeurs de 25 points de base, laissant le taux de refinancement, de facilité et de dépôt à respectivement 4.25%, 4.50% et 4.00%. La BCE maintient son approche » data dependant  » et rappelle que les décisions futures relatives aux taux directeurs seront prises sur la base des 3 critères déjà mentionnés : 1/les données économiques et financières ; 2/ la dynamique de l’inflation sous-jacente[1] ; et 3/ la force de la transmission de la politique monétaire.Ce que l’on retient :

  • Le constat de la BCE : l’inflation continue de ralentir mais devrait toujours rester trop forte pendant une trop longue période. L’inflation sous-jacente a changé de nature, elle est désormais plus » domestique  » et liée à la demande.
  • La décision de la BCE : la hausse des taux reflète l’évaluation par le Conseil des gouverneurs des perspectives d’inflation, de la dynamique de l’inflation sous-jacente et de la force de la transmission de la politique monétaire.
  • Les anticipations de la BCE : l’inflation va encore reculer sur le restant de l’année, mais demeurera supérieure à l’objectif pendant une période prolongée….et l’inflation sous-jacente reste globalement élevée.
  • L’efficacité de la politique monétaire : la transmission des précédentes hausses des taux demeure vigoureuse et les conditions de financement se sont encore resserrées, ce qui est une indication claire que l’étape 1 est engagée ; quelques signes que la transmission se fait ressentir sur la demande (c’est l’étape 2) mais pas encore suffisamment.
  • La détermination unanime de la BCE : les futures décisions du Conseil des gouverneurs feront en sorte que les taux d’intérêt directeurs de la BCE soient fixés à des niveaux suffisamment restrictifs, aussi longtemps que nécessaire, pour assurer un retour au plus tôt de l’inflation au niveau de notre objectif de 2 % à moyen terme.
  • Pas d’arbitrage entre le bilan et les taux directeurs : l’outil principal reste la hausse des taux directeurs ; le bilan a diminué du fait de la fin des réinvestissements dans le cadre de l’APP[2] et des remboursements TLTRO ; il n’y a pas eu de discussion sur le bilan.

Globalement, la BCE estime qu’il est prématuré d’annoncer à l’avance une hausse supplémentaire en septembre, étant donné que deux rapports d’inflation (juillet et août) et de nouvelles projections du staff de la BCE seront disponibles d’ici là. La détermination unanime de la BCE est basée sur les données, notamment celles de l’inflation et sur l’évaluation de ces données par le Conseil des gouverneurs. Le niveau actuel des taux directeurs nécessite des décisions en fonction des données et meeting par meeting.

Notre scénario reste inchangé : 4.0% sur le taux de dépôt d’ici fin septembre; en 2024, nous gardons une trajectoire haussière, avec un taux de dépôt à 4.25% d’ici fin 2024.

 La BCE a mis fin aux réinvestissements dans le cadre de l’APP en juillet, comme prévu; il n’y a pas de changement sur les réinvestissements dans le cadre des achats du PEPP[3] à ce stade, qui se poursuivront au moins jusqu’à la fin 2024.

Le Conseil des gouverneurs a également décidé de fixer la rémunération des réserves obligatoires à 0% afin de préserver l’efficacité de la politique monétaire.

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l’OPC. Ces documents et les autres documents périodiques peuvent être obtenus gratuitement sur simple demande auprès de Groupama AM ou sur www.groupama-am.com.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.

Edité par Groupama Asset Management – Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com

Termes et définitions
1. Inflation sous jacente ( inflation sous-jacente ) L’inflation sous-jacente, également connue sous le nom d’inflation core ou d’inflation de base, est une mesure de l’inflation…
2. Asset Purchase Programme ( APP ) Le “Asset Purchase Programme” (APP), en français “Programme d’achats d’actifs”, est une politique monétaire mise en œuvre par…
3. PEPP ( PEPP ) Le PEPP, ou Plan d’Achat d’Urgence Pandémique, est un programme exceptionnel d’achats d’actifs lancé par la Banque Centrale…
Prec.
Quelles perspectives sur le marché américain
Suiv.
L’oeil du CGP : la lettre du mois d’Août
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.