La faillite de la Silicon Valley Bank va-t-elle durablement modifier le cycle de resserrement monétaire ?

Depuis quelques semaines les investisseurs avaient nettement révisé le point haut des taux monétaires dans ce cycle. Les attentes tangentaient 5.5% aux Etats-Unis et 4% en Zone Euro. Deux analyses étaient possibles. La première, jugeait que le gros du resserrement monétaire de la Réserve Fédérale était derrière nous même s’il restait une incertitude sur l’ampleur de la hausse lors du FOMC[2] du 22 mars (25 pb comme en février ou 50 pb ?). Dans ce cas, tout est dans les prix et il faut se concentrer sur un monde où les taux monétaires seront soit inchangés soit en baisses. L’asymétrie est donc positive pour le risque. La deuxième, s’inquiétait de la non-linéarité des hausses de taux. Même si ces dernières étaient limitées et largement anticipées, elles pouvaient entrainer des chocs dans l’économie ou le système financier.

C’est dans ce cadre que les déboires de la petite banque américaine SVB, spécialisée dans les start-ups de la Silicon Valley, peuvent être interprétés : une victime collatérale de la rapidité du resserrement monétaire et du krach obligataire de 2022. Une autre interprétation possible est plus spécifique à son business modèle de banque de dépôt des start-ups alors que la bulle spéculative[1] dans ce secteur se dégonfle depuis plus de deux ans. A tout du moins, on peut imaginer qu’un épisode de stress financier aux Etats- Unis, même limité, est plutôt de nature à réduire la probabilité d’une hausse de 50 pb en mars. Le FOMC pourrait privilégier une approche plus progressive (graphique 1).

De leur côté, les données macro soufflent le chaud et le froid. Si les créations d’emploi en février sont de nouveau au-dessus des attentes (311k vs 225k attendus), le taux de chômage remontent à 3.6% vs 3.4% précédemment et le salaire horaire progresse de seulement 0.2% vs 0.3% attendu (graphique 2).

Dans nos fonds flexibles globaux le principe de précaution nous avait amené il y a quelques semaines à revenir à une exposition actions proche de la neutralité et à augmenter la couverture optionnelle. Nous maintenons cette position dans un passage délicat pour le risque.

Télécharger la lettre hebdomadaire en version PDF : Taux d’exposition Gamme Dorval Asset Management – 13 mars 2023

Termes et définitions
1. bulle spéculative. La bulle spéculative est un phénomène financier qui se produit lorsque les investisseurs achètent des actifs à des…
2. FOMC ( FOMC ) Le FOMC (Federal Open Market Committee) est le comité des marchés ouverts du Fédéral de la Réserve américaine.
Prec.
Faillite de SVB : jusqu’où les marchés boursiers vont-ils plonger ?

Faillite de SVB : jusqu’où les marchés boursiers vont-ils plonger ?

Suiv.
La Fed est-elle toujours crédible ?
Plus de publications

Abonnez-vous

Abonnez-vous et recevez toutes les semaines notre newsletter économique et financière.