Fed | La veille économique et financière

La FED donne la priorité au marché du travail

Le président de la Fed, Jerome Powell a réaffirmé qu’il était encore trop tôt pour évoquer une réduction des achats d’actifs et que la banque centrale était encore loin de retirer son soutien à la politique monétaire. Il a également insisté sur le fait que l’économie américaine était encore loin de réunir les conditions pour une réduction des dispositifs de soutien et qu’il faudrait encore du temps avant que des progrès significatifs ne soient réalisés.

La priorité pour la Fed est le marché du travail, ainsi, le calendrier d’une réduction progressive des mesures de soutien dépendra de son évolution. Une série de plusieurs mois de bons chiffres de l’emploi sera nécessaire avant qu’une réduction des achats d’actifs puisse être envisagée. Près d’un million d’emplois ont été créés en mars, mais l’économie américaine compte toujours huit millions et demi d’emplois de moins qu’en février 2020 et ce chiffre ne tient pas compte de la croissance de la population active.

D’un point de vue positif, l’effet à long terme de la pandémie sur le marché du travail ne semble pas aussi néfaste qu’anticipé. La Fed estime que la forte inflation des trimestres à venir sera passagère, celle-ci étant induite par deux facteurs : (1) les effets de base et (2) les perturbations de l’offre qui disparaîtront à mesure que l’offre s’adaptera. Il est difficile d’estimer la durée nécessaire à la résorption de ces perturbations ou leurs répercussions temporaires sur les prix, et selon la Fed elles n’appellent pas de changement de politique monétaire puisqu’elles sont temporaires et sont censées se résorber d’elles-mêmes.

Concernant le risque de spirale inflationniste, Jerome Powell a averti que si la Fed voyait l’inflation dépasser sensiblement et de manière persistante le seuil de 2%, entraînant une hausse des anticipations d’inflation, elle utiliserait tous les outils à sa disposition pour ramener l’inflation et les anticipations autour de 2%. Il a toutefois souligné que cela semblait improbable tant que le marché du travail restait aussi faible. La Fed devrait commencer à communiquer sur les discussions autour du calendrier de la réduction des achats d’actifs cet été.

Source : Amundi

Pour aller plus loin : partagez vos interrogations ou vos connaissances sur ce sujet dans la FAQ FiBee

Vous avez trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter ce message.

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été intéressant !

Améliorons cette publication !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cette publication ?

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publications similaires