Philippe Waechter

La Fed durcit le ton même si les tensions sur
les prix se réduisent

La Federal Reserve a remonté son taux d’intérêt de référence de 75 points de base (0.75%). Celui ci évoluera désormais entre 3.75% et 4%. Depuis 1971, à l’exception de l’épisode de 1975, la Fed n’a arrêté le durcissement de sa politique monétaire que lorsque son taux de référence était supérieur au taux d’inflation sous-jacent.

La Fed arrête néanmoins avant l’irruption d’une récession après les épisodes associés aux chocs pétroliers des années 1970. Au regard de ces éléments, et même si les risques de récession s’accroissent, la Fed va continuer à durcir sa politique monétaire. Les signaux sur les prix constatés par les entreprises ne sont plus inflationnistes, notamment dans le secteur manufacturier.

Prec.
USA: élections mid-terms la semaine prochaine plus importantes que la réunion de la FED ?
Suiv.
Les banques centrales changent de ton