France | La veille économique et financière

La France reste le pays européen le plus attractif, malgré la baisse des investissements

Le nombre d’investissements étrangers annoncés en 2020 a chuté de 18% par rapport à 2019. Mais les investisseurs interrogés sont satisfaits des mesures de soutien engagées par la France, selon une étude du cabinet EY.

La France est restée pour la deuxième année de suite le pays le plus attractif pour les investisseurs en Europe en 2020, selon un baromètre qui conforte le gouvernement dans sa stratégie économique et fiscale.

Sur fond de crise liée à l’épidémie de Covid-19, le nombre d’investissements directs étrangers annoncés l’an dernier a pourtant chuté de 18% par rapport à 2019 en France, à 985 projets, alors que la baisse moyenne au niveau européen n’est que de 13%, d’après l’étude annuelle que doit publier lundi le cabinet EY.

Le fléchissement est même de seulement 12% au Royaume-Uni, qui talonne désormais la France avec 975 projets, tandis que l’Allemagne (930) a limité sa baisse à 4%.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publications similaires
CAC 40 | La veille économique et financière
+ PLUS

Les SPAC : nouvel avatar de l’excès de monnaie

Les influenceurs : ces “amis” qui font du commerce Vous connaissez Mcfly et Carlito ? Sans doute maintenant que le président de la République a décidé d’utiliser ces « vidéocasteurs » pour se positionner sur le segment des jeunes de moins de 25 ans en vue de la présidentielle de l’année prochaine. Ses services de communication ont trouvé le moyen de lui assurer une présence sur la chaîne Youtube de Mcfly et Carlito qui compte 6 millions d’abonnés : en contrepartie d’un clip traitant des célèbres gestes barrière, il s’engageait à tourner une vidéo souvenir avec ces « influenceurs ». La condition posée par les services de l’Élysée – 10 millions de vue de la vidéo geste barrière – était gagnée d’avance. En cinq jours, elle avait été vue 13 millions de fois. L’auteur de cette chronique a, comme pas mal de ses lecteurs on l’imagine, découvert à cette occasion ces messieurs et même plus largement les influenceurs. M. Macron n’est qu’un exemple : il s’agit d’un support de promotion et de com..
Joe Biden | La veille économique et financière
+ PLUS

Le plan Biden au menu, en attendant Lagarde

La seconde semaine de mars débute avec des prix du pétrole qui ont le vent en poupe et des débats sans fin sur la nouvelle passion des marchés, les taux obligataires. Pendant ce temps, l’administration Biden est à deux doigts de déployer son plan de relance XXL, les relations commerciales transatlantiques s’apaisent et la BCE se prépare à on ne sait trop quoi jeudi. Oh, et rien ne va plus dans la famille royale britannique, ce qui a l’air d’être important puisque même le Wall Street Journal en parle. Source : Zone bourse advertisement: Cette actualité est fournie par Fibee App