La mini-planche de salut est chinoise

Les Américains vont devoir cravacher sur la séance du jour s’ils veulent éviter à leurs indices chéris d’enchaîner une septième semaine consécutive de baisse. La marche est moins haute pour les Européens. Cette séance des “trois sorcières”, ainsi qu’un appelle la journée de compensation mensuelle sur les marchés, démarre sous de bons auspices grâce à une nouvelle venue d’Asie.

Prec.
Patrick Artus : “Nous aurons des hausses de taux d’intérêt plus fortes que ce qui est annoncé !”
Suiv.
Lettre de conjoncture : un début d’année inattendu pour une année de relance