La normalisation financière implique une compression​​​​​​​

Notre scénario repose sur l’hypothèse d’une « normalisation économique », c’est-à-dire d’une croissance plus équilibrée reposant davantage sur l’investissement. Cette « normalisation économique »  conduit à une « normalisation monétaire », à savoir des taux d’intérêt d’équilibre plus élevés. Ensuite, cette « normalisation monétaire » doit progressivement permettre une « normalisation financière », c’est-à-dire une normalisation des primes de risque (l’excès de rendement au-dessus du taux sans risque). En effet, à partir de la grande crise financière, les primes de risque représentaient une part anormalement élevée du rendement global. Revenir au régime prévalant avant la crise financière suppose alors que cette prime de risque sur les actifs risqués représente une part moins importante, et ce au profit du rendement de l’actif sans risque. 


Pour illustrer cette « normalisation financière », prenons l’exemple d’une prime de risque sur le crédit, en l’occurrence l’écart entre le rendement sur le crédit entreprises américain noté BAA par Moody’s[1] et le taux de la dette publique américaine à 10 ans. Pendant la période de taux d’intérêt bas (2007-2020), cette prime de risque représentait typiquement 35% à 65% du rendement total selon la situation conjoncturelle (points en orange sur le graphique 1). En revanche, pendant la période antérieure à la crise financière (1962-2007), cette prime de risque représentait plutôt entre 10% et 30% du rendement global (points bleus sur le graphique 1).

Régimes de prime de risque
Source : Bloomberg – Calculs : Groupama AM

Nos modèles de valorisation estiment que l’équilibre sur le taux Treasuries à 10 ans se situe actuellement entre 4% et 5%. Dès lors, quel est le régime « normal » sur la prime de risque crédit ? Le tableau 1 résume l’éventail des possibles obtenu par une régression de l’ISM[3] sur la part de la prime de risque dans le rendement global. Ainsi, selon la situation conjoncturelle représentée par le niveau de l’ISM, le spread[2] BAA-Taux 10 ans devrait en principe se situer entre 100 et 150 pdb (tableau 1). Sachant que nous ciblons cette année un taux 10 ans à 4.5% et un ISM à 55, cela signifie que ce spread de crédit devrait atteindre, en théorie, 120pdb sachant qu’il se situe actuellement à 155pdb.

Spread BAA-Taux 10 ans actuel
Source : Bloomberg – Calculs : Groupama AM

Au fur et à mesure que la « normalisation monétaire » se confirme, il serait donc « normal » que les spreads de crédit et plus généralement les primes de risque continuent de se comprimer (graphique 2). En fait, dans un environnement économique où la croissance est plus équilibrée, les taux d’intérêt remontent pour de « bonnes raisons ». Le prix des actifs risqués peut augmenter, ce qui comprime les primes de risque. Dans un environnement « reflationniste », les actions n’ont pas forcément besoin de taux d’intérêt bas pour s’apprécier. Dit autrement, la corrélation entre la rentabilité des actions et la variation des taux n’a pas vocation à être en permanence négative (graphique 3).  

Spread (rendement BAA - taux 10 ans)
Corrélation Actions / Taux vs Croissance / Inflation
Source : Bloomberg – Calculs : Groupama AM

​​​​​​​AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l’OPC. Ces documents et les autres documents périodiques peuvent être obtenus gratuitement sur simple demande auprès de Groupama AM ou sur www.groupama-am.com.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.

Edité par Groupama Asset Management – Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com

Termes et définitions
1. Moody’s ( Moody’s ) Moody's est une agence de notation financière internationale, reconnue pour ses analyses de crédit approfondies et ses notations de la dette émise par les entreprises, les gouvernements et d'autres entités.
2. spread. Le terme “spread” peut avoir plusieurs significations dans le domaine financier, en fonction du contexte. Voici les principaux…
3. ISM. L’indice ISM, également connu sous le nom de rapport sur l’activité manufacturière de l’Institute for Supply Management (ISM),…

Rechercher un fonds

NomISINCatégoriePerf.YTD
Gay-Lussac Microcaps A FR0010544791 Actions Euro. Microcaps -1.38 %
Pictet – Clean Energy (P) LU0280435388 Actions techno. 1.59 %
Auris Euro Rendement R EUR Acc LU1599120273 Obligations Europe 0.36 %
Ofi Invest ISR Valeurs Euro IC FR0007045604 Actions Zone Euro 4.41 %
Invesco Euro Equity Fund A Dist LU1240328903 Actions Zone Euro -0.21 %
ODDO BHF Metropole Euro SRI A FR0010632364 Actions Zone Euro 2.02 %
Amundi Funds Euroland Equity R Eur LU1883305846 Actions Zone Euro 3.81 %
Lazard Actions Euro IC FR0010259945 Actions Zone Euro 6.08 %
DNCA Opportunités Zone Euro C FR0012316180 Actions Zone Euro 0.97 %
Echiquier Value Euro A FR0011360700 Actions Zone Euro 0.61 %
Goldman Sachs Eurozone Equity Income R EUR Cap LU1273028123 Actions Zone Euro 3.48 %
R-co Conviction Equity Value Euro C Eur FR0010187898 Actions Zone Euro 0.09 %
Sycomore Fund Sustainable Tech RC EUR LU2181906426 Actions techno. 15.99 %
ODDO BHF Artificial Intllgnc CR-EUR LU1919842267 Actions techno. 10.64 %
CPR Invest Glbl Dsrpt Opp A EUR Acc LU1530899142 Actions techno. 11.30 %
BGF Next Generation Technology A2 EUR H LU1861216510 Actions techno. 6.60 %
EdR SICAV Tech Impact A EUR FR0013488244 Actions techno. 4.31 %
Janus Henderson Glb Tech&Inno A2 HEUR IE0002167009 Actions techno. 12.36 %
Tocqueville Global Tech ISR C FR0013529914 Actions techno. 15.22 %
Allianz Cyber Security WT H2 EUR Acc LU2357305882 Actions techno. 7.13 %
Echiquier Artificial Intelligence B EUR LU1819480192 Actions techno. 14.29 %
Mélanion BTC Equities Universe UCITS ETF EUR FR0014002IH8 Cryptos -5.72 %
TOBAM Bitcoin CO2 Offset Fund A1 FR0013293859 Cryptos 35.63 %
La Française Carbon Impct Flt Rt TC USDH FR001400D724 Obligations Europe 1.36 %
Carmignac Pf Flexible Bond A USD Acc H LU0807689749 Obligations Europe 0.53 %
Income Euro Selection P FR0010363648 Obligations Europe 1.90 %
Ostrum Euro ABS Opportunities I(C) EUR FR0010286195 Obligations Europe 1.45 %
DNCA Invest Credit Conviction N EUR LU1234712617 Obligations Europe 1.33 %
Hottinguer Oblig C FR0010269803 Obligations Europe 1.38 %
Ecofi Taux Variable C FR0011045137 Obligations Europe 1.22 %
Octo Crédit Value C FR0013192622 Obligations Europe 1.25 %
GS European ABS – I Cap EUR LU1900228542 Obligations Europe 2.09 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prec.
Un début d’année lunaire !
Suiv.
Baromètre: une opportunité tactique se profile pour les actions
Plus de publications