Chine | La revue de presse économique et financière

La répression en Chine est une consolidation du pouvoir

En Chine, la campagne réglementaire contre les entreprises technologiques a suscité de vives inquiétudes chez les investisseurs.

Le processus a commencé l’année dernière lorsque le gouvernement chinois a soudainement interrompu l’introduction en bourse tant attendue du groupe Ant, IPO d’ailleurs toujours en attente. Depuis, de nombreuses autres entreprises chinoises se sont retrouvées dans le collimateur de divers organismes de réglementation. Certaines exigences semblent néanmoins plus sérieuses que d’autres. La mesure la plus sévère prise jusqu’à présent a été la suppression pure et simple du secteur des technologies éducatives lorsque le gouvernement a annoncé que les entreprises de ce secteur devaient avoir un but non lucratif, en ne proposant aucun service pendant les vacances et limitant l’emploi d’enseignants occidentaux. De toute évidence, les perspectives du secteur se sont instantanément assombries et le cours des actions de ces sociétés s’est effondré. L’objectif du gouvernement est de ramener le cap vers le système éducatif public et de combattre les «inégalités», tout en réduisant évidemment l’influence occidentale sur les étudiants.

Lire la suite

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
1
Shares
Publications similaires