Tokyo | La revue de presse économique et financière

La résilience du Japon est propice aux investissements malgré la fermeture au public des Jeux de Tokyo

Alors que la pandémie virulente empêche les visiteurs étrangers d’assister aux Jeux de Tokyo dans les semaines à venir, les investisseurs internationaux semblent être découragés de saisir des opportunités au Japon.

Pourtant, dans un contexte aussi défavorable, l’organisation de cette compétition sportive quadriennale reflète bien l’une des caractéristiques du Japon moderne que les investisseurs devraient prendre davantage en considération : la résilience.

Malgré le sentiment de pessimisme qui entoure les Jeux, le moment semble opportun pour investir au Japon. Les données indiquent que l’économie japonaise se redresse, entraînant une reprise de l’activité manufacturière, au moment où les économies du monde entier reprennent leur activité après les périodes d’arrêt imposées par la pandémie.

Les exportations japonaises vers la Chine sont en plein essor, et les exportations vers les États-Unis et l’Europe ont également rebondi par rapport aux niveaux les plus bas de l’année dernière.1. Cette évolution nous rappelle que les entreprises japonaises sont fortement tributaires de la reprise de l’économie mondiale, que ce soit dans le secteur automobile ou dans celui des semi-conducteurs.

Des décennies de difficultés économiques dans le pays ont poussé les grandes entreprises japonaises à développer leurs marques à l’étranger en quête de croissance et ont inspiré une stratégie d’innovation audacieuse. Aujourd’hui, le Japon est un chef de file mondial des technologies d’automatisation, notamment de la robotique. En Chine, l’automatisation de la fabrication reste essentielle pour réduire les coûts de main-d’œuvre et améliorer la qualité des produits.

La reprise de la consommation mondiale résultant de la diffusion des vaccins se reflète dans les perspectives de bénéfices des entreprises japonaises.

La reprise de la consommation mondiale observée cette année résultant du la diffusion des vaccins se reflète dans les perspectives de bénéfices des entreprises japonaises, dont la plupart ont affiché de bons résultats au premier trimestre.

Les entreprises suivantes sont sélectionnées uniquement à des fins d’illustration pour présenter le style d’investissement décrit dans le présent document ; elles ne constituent pas une recommandation d’investissement et ne sont pas révélatrices d’une quelconque performance future.

Amada, par exemple, spécialisée dans les machines de traitement de la tôle, a assisté à une forte reprise du nombre de commandes. De même, le spécialiste de l’éclairage automobile Ichikoh Industries a réévalué ses prévisions de bénéfices pour l’ensemble de l’année, tandis que le fabricant de semi-conducteurs Sanken Electric observe un rebond de la croissance de ses ventes.

Les dépenses de consommation à l’intérieur du pays s’améliorent également. Grâce au déclin démographique, le chômage reste limité au Japon, et la protection des revenus des ménages est assurée par les institutions du marché du travail. Ces facteurs offrent une sécurité d’emploi et un soutien aux dépenses sur lesquels peu de pays peuvent compter.

Les taux d’infection par le virus Covid-19 se sont en grande partie stabilisés dans les grandes villes de Tokyo et d’Osaka, les autorités japonaises accélérant leur programme de vaccination.

La population locale ayant fait des économies par précaution en raison de la pandémie, l’assouplissement, même partiel, des restrictions devrait donner un nouvel élan aux dépenses de consommation.

Le spécialiste en soins capillaires Milbon a observé un retour des visites dans les salons de coiffure à leurs niveaux d’avant la pandémie, tandis que le groupe hôtelier de luxe Resorttrust devrait bénéficier du regain de demande pour les activités de loisirs et de voyages.

Un autre facteur clé pour les investisseurs réside dans le fait que, par nécessité, les entreprises japonaises se sont dotées de solides positions en capital pour faire face aux difficultés économiques nationales. Les entreprises non financières détiennent en moyenne plus de 20 % de leur capitalisation boursière en liquidités, contre moins de 10 % aux États-Unis2.

Ainsi, elles peuvent saisir les opportunités lorsque les circonstances s’améliorent. Nous assistons actuellement à une reprise généralisée des dépenses des entreprises, celles qui avaient interrompu leurs projets de développement en raison de la pandémie cherchant à investir dans leur propre croissance. Ces mesures sont destinées à stimuler la rentabilité, ce qui devrait avoir une incidence positive sur le cours des actions à long terme.

Contrairement aux idées reçues, le Japon constitue une source riche d’opportunités d’investissement. Sur plus de 2 000 titres du Topix, plus de 40 % ne sont pas couverts par des analystes. Les investisseurs actifs peuvent ainsi dénicher des valeurs cachées, en particulier parmi les nombreuses entreprises plus petites et moins connues.

Une action japonaise sur sept a augmenté de 500 % ou plus au cours de la décennie clôturée en septembre 20203, ce qui prouve que les performances des entreprises ne reflètent pas nécessairement la faiblesse de l’économie nationale.

Nous observons des domaines prometteurs de croissance structurelle tels que la transformation numérique, l’interconnectivité et les technologies de la santé. Au Japon, le coût des prestations sociales augmente alors que la population active diminue, mais les entreprises innovantes continuent d’investir dans la R&D pour rester compétitives.

Nous constatons également que de nouvelles tendances se dessinent à mesure que les économies du monde entier adoptent des politiques en faveur de la protection de l’environnement. Un certain nombre d’entreprises japonaises proposent des technologies de pointe pour assurer la transition vers les énergies vertes.

À titre d’exemple, on peut citer Takuma, un leader dans la production d’énergie à partir de biomasse et l’incinération des déchets, dont les produits contribuent à réduire les émissions de dioxyde de carbone, et Sanken Electric, un fabricant de puces à économie d’énergie qui réduisent les émissions de CO2 des appareils électroménagers.

Les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) constituent un autre domaine de croissance potentielle pour les investisseurs. Ces derniers sont non seulement essentiels à la gestion des risques, mais ils peuvent également contribuer à renforcer la valeur des entreprises.

Nous avons constaté que la gestion et l’assurance des produits des entreprises japonaises sont de classe mondiale, mais que nombre d’entre elles ne le révèlent pas au marché. Nous avons découvert une entreprise automobile dont les processus rigoureux de maintien des normes de qualité et de sécurité sont tenus secrets. La divulgation de ces informations pourrait permettre aux investisseurs de mieux comprendre ses atouts concurrentiels et, potentiellement, de faire grimper le cours de son action.

De même, nous avons repéré une entreprise de produits pour bébés qui faisait de remarquables progrès en matière d’émissions de carbone et d’approvisionnement durable, mais là encore, ces progrès n’étaient pas reconnus. La divulgation des processus de sélection des matières premières peut être un bon argument de vente pour les produits.

Dans l’ensemble, nous entrevoyons une amélioration des perspectives pour les entreprises japonaises, qui bénéficient de la réouverture des économies dans le monde entier. Dans le même temps, les investisseurs pourraient anticiper un rebond des dépenses intérieures à mesure que les vaccinations s’accélèrent et que l’économie japonaise reprend ses activités.

Pour les investisseurs, le sentiment négatif qui entoure les Jeux de Tokyo pourrait paradoxalement constituer une bonne occasion d’explorer les nombreuses opportunités intéressantes que peut offrir le Japon résilient.

Données de la Banque du Japon, mai 2021

Bloomberg, le 31 décembre 2019

Bloomberg, le 13 novembre 2020

Vous avez trouvé cette publication intéressante ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier à noter cette publication.

Merci pour votre vote !

Vous pouvez ajouter un commentaire (optionnel).

Dites-nous en plus (optionnel) :

Total
2
Shares
Publications similaires